• 77 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 61 à 70
Tri :   Pertinence Date Editeur Auteur Titre

Modalités et processus de la contamination des eaux souterraines : application à la présence du sélénium dans la nappe de la craie (Nord de la France)

/ Benabderraziq Hind / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 30-04-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Dans le Nord de la France, les eaux de la nappe de la craie sénoturonienne situées au sud de Lille (Emmerin, Houplin-Ancoisne, les Ansereuilles et Salomé) sont confrontées à l'augmentation du sélénium dépassant la limite de potabilité (10 μg.L-1) avec une variabilité spatiale et locale qui atteint parfois 60 μg.L-1. Les différents niveaux lithologiques, à l'exception de la craie sénonienne, contiennent du sélénium naturel. Les valeurs maximales mesurées se singularisent dans les niveaux argileux de l'Yprésien (4.87 mg/kg), les argiles alluvionnaires (4.8 mg/kg) et les sédiments des cours d'eau avec une part importante d'origine anthropique (entre 2.1 à 15.8 mg/kg). Le sélénium a une grande affinité à la matière organique. Parmi ses phases porteuses, la fraction soluble/échangeable est la fraction de sélénium la plus mobile. Les isotopes du strontium couplés avec Ca/Sr et Mg/Sr ainsi que les rapports isotopiques de strontium 87Sr/86 Sr ont été utilisés pour identifier les principales masses d'eau souterraines et leurs mélanges. Les conditions du milieu oxydantes ou réductrices sont contrôlées par les variations du niveau piézométrique qui est sous influence des variations inter-annuelles et saisonnières de la nappe et les pompages. Néanmoins, chaque champ captant se distingue par ses conditions géologiques et hydro-géochimiques. La mobilisation du sélénium peut se faire par le biais des eaux d'infiltration (par le haut), les fluctuations de la nappe (par le bas), les transferts latéraux (interconnexions entre forages par effet des gradients hydrauliques) et les mélanges des eaux provenant des secteurs avoisinants.
Mot(s) clés libre(s) : Eaux souterraines -- Pollution, Strontium, Extraction (chimie), Alluvions, Sélénium, Géochimie, Nappe de la craie, 628.16

Conception des chaussées en béton bitumineux sous l’effet des conditions climatiques : application au phénomène du gel

/ Aldalati Rami / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 26-05-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les chaussées à revêtement souple en béton bitumineux sont largement utilisées dans la construction routière. La conception de ces chaussées doit prendre en compte le comportement des matériaux utilisés, le chargement du trafic et les conditions climatiques. Dans les zones soumises au phénomène de gel, il est primordial de prendre en compte ce phénomène dans la conception des chaussées, leur maintenance et réhabilitation. En effet, ce phénomène peut causer de graves dommages aux chaussées, qui apparaissaient sous forme de fissures ou de déformations excessives. Le présent travail a pour but d’étudier le comportement des chaussées en béton bitumineux sous l’effet couplé du gel et du trafic : Le premier chapitre comporte une synthèse bibliographique des travaux réalisés sur le phénomène du gel-dégel dans les chaussées. Le second chapitre est consacré à la modélisation numérique du phénomène du gel dans les sols traités comme un milieu poreux tri-phasique. Il présente la formulation mathématique de ce problème couplé et sa résolution numérique à l’aide d’une modélisation par différences finies. Le dernier chapitre présente une analyse par éléments finis de la réponse mécanique d’une chaussée au phénomène du gel et du chargement du trafic. L’analyse est menée à l’aide d’une approche simplifiée qui comprend deux étapes: 1) elle consiste à résoudre le problème du gel à l’aide d’une modélisation par différences finies. 2) elle consiste dans la résolution, à l’aide de la méthode des éléments finis, d’un problème mécanique en prenant en compte les chargements d’origine mécanique et le champ de température déterminé d’après l’approche présentée dans le second chapitre.
Mot(s) clés libre(s) : Béton asphaltique, Chaussées -- Dégâts causés par le gel, Chaussées -- Charges dynamiques, Éléments finis, Méthodes des, Béton bitumineux, 625.85

Analysis of the stability of slopes submitted to water infiltration using advanced models : coupled hydromechanical model and Nonlinear Dynamics Method

/ Ihsan Mohammad / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 24-11-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce travail de thèse porte sur l'analyse des glissements de terrain, qui constituent un risque naturel majeur responsable de pertes humaines élevées ainsi que de grands dommages aux structures, des infrastructures et de l'environnement naturel. Cette question revêt une importance particulière, en raison du changement climatique, qui augmente le risque de fortes pluies ainsi que la sécheresse, et par conséquent le risque d'instabilité des pentes due à l'environnement. Généralement, l'analyse de la stabilité des talus est réalisée en utilisant l’approche de l'équilibre limite. Comme cette théorie ne tient pas compte du processus de mobilisation du frottement, elle pourrait conduire à une surestimation du facteur de sécurité. Une analyse fiable de la stabilité des talus, en particulier dans les sols hétérogènes soumis à l'action de l'eau, nécessite l'utilisation de méthodes numériques avancées. Deux méthodes ont été utilisées dans cette recherche: la méthode de couplage hydromécanique et la méthode dynamique non linéaire.
Mot(s) clés libre(s) : Pentes et versants, Glissements de terrain, Résistance de frottement (hydrodynamique), Modèle hydromécanique couplé, Méthode dynamique non linéaire, 624.151 4

Optimization of building energy consumption using simplified models and new control methods

/ Alhaj Hasan Ola / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 09-12-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
L'inquiétude croissante concernant le futur des ressources énergétique a fait de l'optimisation énergétique une priorité dans tous les secteurs. De nombreux sujets de recherche se sont focalisés sur celui du bâtiment étant le principal consommateur d'énergie, en particulier à cause de ses besoins en chauffage. Beaucoup de propositions pour réduire la consommations ont été faites. Ceux-ci vont de l'amélioration de l'isolation au changement du système de gestion du thermostat en passant par la formation des occupants à une meilleure gestion de leur bâtiment. Cette thèse propose une nouvelle méthode de contrôle qui permet de minimiser la consommation énergétique et dépenses budgétaires. La méthode génère un planning énergétique sur une période de temps pré-définie, ceci en prenant compte du confort thermique des occupants. Elle est basée sur l'application de la méthode de Monte Carlo, un générateur aléatoire appliqué au système de chauffage. L'objectif est de déterminer le planning de chauffage optimal, qui respecte les trois contraintes suivantes: - Le confort thermique des résidents; - La minimisation de l'énergie consommée / du budget; - Le déplacement de la charge. De plus, pour tester cette méthode, l'identification du comportement thermique du bâtiment a été requise. De ce fait, un modèle thermique du bâtiment a été développé. Ce modèle a été volontairement simplifié afin de l'intégrer plus simplement dans le processus de contrôle. De plus, une nouvelle approche d'identification thermique du bâtiment aussi bien qu'une nouvelle méthode de contrôle en temps réel ont été présentées.
Mot(s) clés libre(s) : Constructions, Chauffage -- Économies d'énergie, Chauffage -- Régulation, Commande prédictive, Commande en temps réel, Confort thermique, 629.831 2

Analysis of heating expenditure in social housing : application of economic provisional models

/ Zabada Shaker / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 09-12-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Le travail mené dans cette thèse porte sur la consommation d’énergie, et plus particulièrement le chauffage dans le logement social. Il vise à (i) analyser l'influence des caractéristiques de bâtiments des indicateurs socio-économiques des occupants sur la consommation de chauffage et (ii) à développer des modèles numériques pour la prédiction de cette consommation. La recherche est basée sur des données fournies par le Lille Métropole Habitat, qui est en charge de la gestion d'un grand parc de logement social à Lille Métropole. La thèse comprend quatre parties. La première présente une analyse bibliographique, qui couvre le logement social en Europe, notamment en France, les facteurs qui affectent la consommation d'énergie dans le logement social et les politiques proposées pour les économies d'énergie dans ce secteur. La deuxième partie présente les données utilisées dans ce travail, qui ont été fournies par LMH. Ces données concernent un grand parc de logement social à Lille Métropole (Nord de la France). Elles comprennent les dépenses de chauffage, des caractéristiques des bâtiments et des indicateurs socio-économiques sur les occupants. La troisième partie présente une analyse de l'influence des caractéristiques des bâtiments (âge, DPE, superficie et nombre d'étages) et des paramètres socio-économiques des occupants (âge, situation matrimonial et revenues) sur la consommation de chauffage. La dernière partie présente l'élaboration des modèles de prévision des dépenses de chauffage dans le parc de LMH et l'utilisation de ces modèles pour la politique de rénovation. Deux méthodes sont utilisées: La Méthode des Moindres Carrés (OLS) et les Réseaux de Neurones Artificie.
Mot(s) clés libre(s) : Logement social, Habitations -- Isolation, Indicateurs économiques, Économétrie, Analyse de régression, Réseaux neuronaux (informatique), Social Housing, 629.831 2

Use of thermal heating /cooling process for rock fracturing : numerical and experimental analyze

/ Yaseen Muhammad / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 10-12-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La fracturation des roches concerne plusieurs applications industrielles, telles que les tunnels, l’excavation, l’extraction de blocs de roches et l'industrie minière. Les techniques classiques pour fracturer la roche sont associées à des inconvénients ceux qui restreignent leur utilisation dans certaines circonstances. Par conséquent, la fracturation par spallation thermique a été suggérée comme une solution alternative. Cela produit des contraintes de compression dans la roche grâce à un flux de chaleur intense. Une fois que ces contraintes dépasseraient la résistance à compression de la roche, la rupture aurait lieu en éjectant des petits éclats. Cette mode de fracturation thermique nécessite une source d’énergie puissante ainsi qu’elle influence négativement les conditions du travail sur le site. Profitant d'une faible résistance à la traction du matériau de roche, le présent travail propose une méthode basée sur un chauffage rapide de la matière rocheuse par un rayonnement micro-ondes, suivi par un refroidissement rapide par de l'eau pour fracturer la roche. Au cours de ce processus, une dilatation thermique est produite à l'intérieur de la zone traitée, qui est ensuite suivie d'une contraction thermique. Cette contraction produit des contraintes de traction, ce qui pourrait conduire à la rupture de la matière de roche. Le processus d'échauffement/refroidissement sera analysés grâce à un modèle numérique ce qui décrit les événements physiques et l'influence de différents paramètres. Expérimentalement, le processus sera examiné du point de vue thermique.‎
Mot(s) clés libre(s) : Roches -- Fracturation, Roches, Chauffage par microondes, Fracturation par spallation thermique, Irradiation par faisceaux laser, 624.183 2

Optimization of production and use superconductor products

/ Kosheleva Natalia / Université Lille1 - Sciences et Technologies, Пермский Национальный Исследовательский Политехнический Университет‎ (Россия) / 12-10-2015
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce travail de thèse est consacré à l'optimisation du processus de fabrication des supraconducteurs à basse température (SBT) et à haute température (SHT). Le but est l'optimisation de fabrication de ces produits. Le premier chapitre est dédié au processus de production des SBT. La recherche concerne le problème de réchauffement de la surface des fils par les forces de friction lors du processus d’étirage. Le processus de réchauffement/refroidissement génère des contraintes résiduelles. Cet aspect a été traité dans ce chapitre. On y présente également une méthode pour déterminer les angles optimaux des outils utilisés dans la fabrication des supraconducteurs. Le deuxième chapitre donne une présentation générale des SHT. On donne d’abord l’historique de ces produits, ensuite les développements en cours et les perspectives. Il présente aussi le processus de fabrication de ce matériel et ses défis. Le chapitre traite en particulier des SHT de deuxième génération et montre l’intérêt de l’emploi de la modélisation numérique. Le troisième chapitre présente un modèle simplifié pour le comportement mécanique des SHT. Ce modèle est basé sur la théorie classique des poutres associée à une discrétisation de la poutre en sous-couches travaillant en traction-compression. Ce modèle prend en compte le comportement plastique des composantes de la poutre SHT. Le modèle a été implémenté dans un environnement MATLAB. La validation du modèle est effectuée par sa confrontation à des analyses par éléments finis. Le modèle est ensuite utilisé pour l'analyse des configurations industrielles dans un but d’optimisation. Le quatrième chapitre présente la vérification numérique du modèle décrit dans le chapitre précédent sur un essai de flexion effectuée en laboratoire sur une bande «poutre» en SHT. La comparaison entre les résultats numériques et les données expérimentales montre le bon fonctionnement du modèle développé.
Mot(s) clés libre(s) : Supraconducteurs, Supraconducteurs à hautes températures, Contraintes résiduelles, Flexion (mécanique), Optimisation des structures, Éléments finis, Méthode des, Supraconducteurs à basses températures, Structure multicouche, 621.35

Systèmes intelligents pour une gestion durable des réseaux d’assainissement

/ Abbas Oras / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 15-12-2015
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce travail de thèse est consacré au concept des réseaux d’assainissement intelligents. Il a été mené dans le cadre du projet international SunRise Smart City, qui consiste en la construction d’un démonstrateur de la ville intelligente et durable sur le campus de la Cité Scientifique de l’Université de Lille 1. Nos travaux de recherche menés sur ce campus équivalent à une ville de 25 000 usagers sont organisés en 4 parties. La première partie comporte une synthèse bibliographique des travaux réalisés sur les réseaux d’assainissement et leur gestion. Elle montre tout l’intérêt d’une gestion dynamique des réseaux d’assainissement dans le cadre du concept de la ville intelligente. La seconde partie présente le site du campus de la Cité Scientifique qui sert de site pilote de démonstration pour ce travail de thèse. Cette partie est consacrée pour la collecte des données du réseau d’assainissement et les données d’inspection et pour l’intégration de toutes ces données dans un système d’information géographique (SIG). La 3ème partie présente une synthèse des analyses de contrôle de la qualité d’eau dans le réseau d’assainissement. Elle décrit dans le détail la présence de divers éléments qualitatifs dans les effluents et en en donne une explication. La dernière partie décrit l’instrumentation mise en place sur le site pilote et les premiers résultats obtenus. Elle décrit notamment l’analyse de fonctionnement du réseau des eaux usées du campus de la Cité Scientifique à partir des données collectées et d’une modélisation numérique. Des améliorations du fonctionnement du réseau d’eau usée sont proposées suite à ces analyses.
Mot(s) clés libre(s) : Eaux usées, Villes intelligentes, Systèmes d'information géographique, Commande en temps réel, Hydraulique, SIG, 628.162

Composite element method for modelling transient groundwater flow in fractured media and its application to slope stability problem

/ Hou Xiaoping / Université Lille1 - Sciences et Technologies, Université de Wuhan (Chine) / 29-06-2017
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce travail de thèse propose un modèle numérique complet pour l'écoulement transitoire des eaux souterraines dans les milieux poreux et fracturés et son application sur l’analyse de la stabilité des pentes sous l’effet d’une diminution du niveau de l’eau dans un réservoir. L’écouement de l’eau dans les milieux fracturés est complexe, en raison de la présence d'un grand nombre de fractures et de fortes variations dans les propriétés géométriques et hydrauliques de ces milieux. La thèse est organisée en six chapitres. Le premier chapitre pésente les problèmes abordés et les objectifs de la thèse. Le 2nd chapitre présente une synthèse des analyses numériques de l'écoulement dans les milieux fracturés et de ses effets sur la stabilité des pentes. Le 3ème chapitre présente le développment d’un modèle numérique d'écoulement transitoire saturé dans des milieux fracturés avec une surface libre en utilisant la méthode des éléments composites (CEM). Le 4ème chapitre présente un modèle numérique d'écoulement transitoire à saturation variable, dans les milieux fracturés à l'aide du CEM. Le 5ème chapitre présente une étude de la stabilité des pentes sous l’effet de variation des paramètres hydrauliques et de résistance des sols, et da géométrie des pentes. Le 6ème chapitre présente une étude paramétrique de l'influence des caractéristiques de fracture sur l'écoulement transitoire et la stabilité d’une pente soumise à des conditions de diminution.
Mot(s) clés libre(s) : Eaux souterraines -- Écoulement, Roches -- Fracturation, Niveau hydrostatique, Pertes et versants rocheux, Méthode des éléments composites, Méthode d’équilibre limite, 628.114

Smart City: Implementation and development of platforms for the management of SunRise Smart Campus

/ Ali Shayar / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 02-07-2018
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce travail concerne la mise en place de plateformes professionnelles informatiques et le développement de la plate-forme SunRise pour la gestion d'une Smart City. Il s’inscrit dans le cadre du projet SunRise qui vise à transformer le campus Cité Scientifique de l'Université de Lille en une «ville intelligente et durable». Le campus est représentatif d'une petite ville de 25 000 habitants et de 100 km de réseaux urbains. Cette thèse comprend cinq parties. La première partie comprend un état de l’art concernant les Smart Cities avec ses définitions et ses composantes. La deuxième partie présente le rôle des données dans les villes intelligentes, ainsi que les dernières technologies utilisées pour la gestion des villes intelligentes. Il présente également les différentes architectures et plateformes existantes pour la gestion d'une Smart City. La troisième partie présente le démonstrateur SunRise Smart City, sur lequel s’appuie cette thèse. La partie détaille l'instrumentation du site de démonstration ainsi que le modèle SIG du démonstrateur. La quatrième partie concerne l'architecture des deux plateformes professionnelles PI System et OpenDataSoft ainsi que leur mise en place et leur utilisation pour l'analyse de la consommation d'eau. La dernière partie décrit l'architecture de la plateforme SunRise et détaille ses couches. Il présente également les étapes du développement et de l’implémentation de la plateforme.
Mot(s) clés libre(s) : Villes intelligentes, Technologies de l'information et de la communication, Internet des objets, Gestion des données (systèmes d'information), Systèmes d'information géographique, Données ouvertes, Données massives, Informatique dans les nuages, Plateforme Smart City, 621.382 15

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10