• 93 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 91 à 93
Titre Description Date Format

Dynamique enzymatique et contrôle de la formation et de la distribution des branchements de l’amidon
Dynamique enzymatique et contrôle de la formation et de la distribution des branchements de l’amidon


Accéder à la ressource
Chez Arabidopsis thaliana, deux gènes codent des enzymes de branchement (BE) BE2.2 et BE2.1 responsables de la formation des liaisons α-1,6 de l’amidon transitoire synthétisé dans la feuille de la plante. Ces enzymes, appartenant à la famille GH13_8 de la classification CAZy, agissent en clivant une liaison α-1,4 d’un glucane puis en transférant la chaîne clivée en position α-1,6 selon un mécanisme d’action qui peut être intra ou intermoléculaire. Dans ce travail, une caractérisation enzymatique et structurale des BEs d’A. thaliana (classées de type II d’après leur séquence en acides aminés) a été réalisée et les résultats comparés à ceux de la BE d’E. coli (GlgB, enzyme de type I). L'état oligomérique, la forme en solution et l’organisation structurale des BEs ont été évalués par une approche SAXS. Par des analyses spectrophotométriques, le pH, la température, mais aussi le KM pour l’amylose et l’amylopectine ont été déterminés. Une analyse sur gel de polyacrylamide, en conditions natives, a permis d’évaluer le comportement électrophorétique des BEs en présence ou en absence de ces substrats et d’en déterminer leur constante d’affinité (Ks). Notre étude révèle que les BEs d’ A. thaliana ont plus d'affinité pour l’amylopectine que pour l’amylose contrairement à GlgB. En présence d’un substrat branché, des changements d’oligomérie et/ou de la conformation des BEs d’A. thaliana ont été observés. Finalement, des analyses en chromatographie échangeuse d'anions ont permis de déterminer la taille minimale du substrat nécessaire à l’activité des BEs et la taille des chaînes transférées. Les résultats obtenus pointent vers un mécanisme d’action intramoléculaire de BE2.2.
BE2.2 and BE2.1 are the two genetically independent branching enzymes (BE) isoforms involved in transitory starch synthesis in A. thaliana and belong to family GH13_8 (according to CAZy database). Both are classified as type II BE due to their amino acid sequence. In Arabidopsis leaves, they are the only enzymes that catalyze the formation of α-1,6 branch points by cleaving α-1,4 linkages and transferring the newly formed reducing end in α-1,6 position through an intra or intermolecular mechanism. In this work, we report in vitro enzymatic characterization and structural analysis of A. thaliana BEs, these results were compared to E. coli BE enzymatic analysis (GlgB, type I enzyme). Structural analysis using SAXS approach was used to evaluate A. thaliana BEs oligomeric state, shape in solution and to determine BE organization. In vitro enzymatic analyses were performed using spectrophotometry assays to establish their catalytic parameters such as pH, temperature and also KM for amylose and amylopectin. Native PAGE analyses were also used to assess BEs behaviour in the presence or absence of substrates and to determine their affinity constant (Ks) for amylopectin and amylose. Enzymatic characterization reveals that both A. thaliana BEs have more affinity for amylopectin than for amylose, contrary to GlgB. Moreover, interaction of A. thaliana BEs with branched substrates induces protein oligomerization and/or conformational changes. Finally, determination of the minimal length of their substrate and characterization of reaction products were performed using anions exchange chromatography analyses. Taken together, our data point to an intramolecular mechanism of action of BE2.2.
Chez Arabidopsis thaliana, deux gènes codent des enzymes de branchement (BE) BE2.2 et BE2.1 responsables de la formation des liaisons α-1,6 de l’amidon transitoire synthétisé dans la feuille de la plante. Ces enzymes, appartenant à la famille GH13_8 de la classification CAZy, agissent en clivant une liaison α-1,4 d’un glucane puis en transférant la chaîne clivée en position α-1,6 selon un mécanisme d’action qui peut être intra ou intermoléculaire. Dans ce travail, une caractérisation enzymatique et structurale des BEs d’A. thaliana (classées de type II d’après leur séquence en acides aminés) a été réalisée et les résultats comparés à ceux de la BE d’E. coli (GlgB, enzyme de type I). L'état oligomérique, la forme en solution et l’organisation structurale des BEs ont été évalués par une approche SAXS. Par des analyses spectrophotométriques, le pH, la température, mais aussi le KM pour l’amylose et l’amylopectine ont été déterminés. Une analyse sur gel de polyacrylamide, en conditions natives, a permis d’évaluer le comportement électrophorétique des BEs en présence ou en absence de ces substrats et d’en déterminer leur constante d’affinité (Ks). Notre étude révèle que les BEs d’ A. thaliana ont plus d'affinité pour l’amylopectine que pour l’amylose contrairement à GlgB. En présence d’un substrat branché, des changements d’oligomérie et/ou de la conformation des BEs d’A. thaliana ont été observés. Finalement, des analyses en chromatographie échangeuse d'anions ont permis de déterminer la taille minimale du substrat nécessaire à l’activité des BEs et la taille des chaînes transférées. Les résultats obtenus pointent vers un mécanisme d’action intramoléculaire de BE2.2.
BE2.2 and BE2.1 are the two genetically independent branching enzymes (BE) isoforms involved in transitory starch synthesis in A. thaliana and belong to family GH13_8 (according to CAZy database). Both are classified as type II BE due to their amino acid sequence. In Arabidopsis leaves, they are the only enzymes that catalyze the formation of α-1,6 branch points by cleaving α-1,4 linkages and transferring the newly formed reducing end in α-1,6 position through an intra or intermolecular mechanism. In this work, we report in vitro enzymatic characterization and structural analysis of A. thaliana BEs, these results were compared to E. coli BE enzymatic analysis (GlgB, type I enzyme). Structural analysis using SAXS approach was used to evaluate A. thaliana BEs oligomeric state, shape in solution and to determine BE organization. In vitro enzymatic analyses were performed using spectrophotometry assays to establish their catalytic parameters such as pH, temperature and also KM for amylose and amylopectin. Native PAGE analyses were also used to assess BEs behaviour in the presence or absence of substrates and to determine their affinity constant (Ks) for amylopectin and amylose. Enzymatic characterization reveals that both A. thaliana BEs have more affinity for amylopectin than for amylose, contrary to GlgB. Moreover, interaction of A. thaliana BEs with branched substrates induces protein oligomerization and/or conformational changes. Finally, determination of the minimal length of their substrate and characterization of reaction products were performed using anions exchange chromatography analyses. Taken together, our data point to an intramolecular mechanism of action of BE2.2.
20-03-2019
20-03-2019
Thèse
Thèse

Be innovative to be green: how consumers respond to eco-innovative product designs
Be innovative to be green: how consumers respond to eco-innovative product designs


Accéder à la ressource
L'éco-innovation est un moyen efficace pour les entreprises de répondre aux préoccupations environnementales croissantes des clients. Cette thèse propose que la conception des produits, ainsi que les variables liées à la consommation et à la situation, peuvent avoir une influence positive ou négative sur le consommateur. Les résultats de cinq expériences montrent comment les consommateurs réagissent aux conceptions de produits éco-innovants dans diverses catégories de produits Internet-of-Things (IoT). Nous découvrons l'effet des compromis entre les caractéristiques innovantes et les avantages écologiques sur les réponses des consommateurs (étude 1). Nos résultats montrent également que les éléments écologiques dans les conceptions de produits éco-innovants peuvent déclencher différentes réactions des consommateurs (étude 2). De plus, cette thèse mets en lumière les intentions d'achat des consommateurs par rapport à la conception des produits et de leur innovation écologique (étude 3). Nous documentons également les associations de consommateurs entre la détectabilité d’un attribut respectueux de l’environnement et l’éco-respect des produits et la qualité globale du produit, ce qui affecte leurs préférences et leur intention d’adopter une éco-innovation (étude 4). Enfin, nous soulignons que les consommateurs évaluent positivement ou non les éco-innovations selon le pays de fabrication et de sa compatibilité avec l’éco-respect des produits (étude 5). La thèse se termine par des conseils théoriques et managériaux pour les entreprises sur les meilleures pratiques en la réalisation d'avantages concurrentiels dans un contexte d'éco-innovation.
The introduction of eco-innovation is considered an effective way for companies to strategically align themselves with consumers’ increasing environmental concerns. Drawing on the sustainability and innovation literature, this dissertation proposes that product design factors, individual differences, and situational variables, significantly influence consumer responses to eco-innovation. The findings of five online experiments explore the underlying mechanisms of how consumers respond to eco-innovative product designs across various Internet-of-Things product categories. Specifically, we uncover the effect of trade-offs between innovative features and eco-friendly benefits on consumer responses and shine new light on the moderating role of consumer beliefs about eco-friendly product effectiveness (Study 1). Our results also show that different types of eco-friendly attributes in new product designs trigger different consumer responses (Study 2). Moreover, this dissertation sheds light on the nature of eco-friendly consumer innovativeness and its interaction effects with perceived trade-offs in eco-innovative product designs on consumers’ product evaluation and purchase intentions (Study 3). We also document consumers’ associations between detachability of an eco-friendly attribute on consumer responses (Study 4). Finally, we highlight that consumers’ evaluations of eco-innovation hinge on ecological country of manufacture and its congruence with product eco-friendliness (Study 5). The dissertation concludes with theoretical and managerial implications, such as advice for firms on the best practices for competitive advantage achievement in an eco-innovation context.
L'éco-innovation est un moyen efficace pour les entreprises de répondre aux préoccupations environnementales croissantes des clients. Cette thèse propose que la conception des produits, ainsi que les variables liées à la consommation et à la situation, peuvent avoir une influence positive ou négative sur le consommateur. Les résultats de cinq expériences montrent comment les consommateurs réagissent aux conceptions de produits éco-innovants dans diverses catégories de produits Internet-of-Things (IoT). Nous découvrons l'effet des compromis entre les caractéristiques innovantes et les avantages écologiques sur les réponses des consommateurs (étude 1). Nos résultats montrent également que les éléments écologiques dans les conceptions de produits éco-innovants peuvent déclencher différentes réactions des consommateurs (étude 2). De plus, cette thèse mets en lumière les intentions d'achat des consommateurs par rapport à la conception des produits et de leur innovation écologique (étude 3). Nous documentons également les associations de consommateurs entre la détectabilité d’un attribut respectueux de l’environnement et l’éco-respect des produits et la qualité globale du produit, ce qui affecte leurs préférences et leur intention d’adopter une éco-innovation (étude 4). Enfin, nous soulignons que les consommateurs évaluent positivement ou non les éco-innovations selon le pays de fabrication et de sa compatibilité avec l’éco-respect des produits (étude 5). La thèse se termine par des conseils théoriques et managériaux pour les entreprises sur les meilleures pratiques en la réalisation d'avantages concurrentiels dans un contexte d'éco-innovation.
The introduction of eco-innovation is considered an effective way for companies to strategically align themselves with consumers’ increasing environmental concerns. Drawing on the sustainability and innovation literature, this dissertation proposes that product design factors, individual differences, and situational variables, significantly influence consumer responses to eco-innovation. The findings of five online experiments explore the underlying mechanisms of how consumers respond to eco-innovative product designs across various Internet-of-Things product categories. Specifically, we uncover the effect of trade-offs between innovative features and eco-friendly benefits on consumer responses and shine new light on the moderating role of consumer beliefs about eco-friendly product effectiveness (Study 1). Our results also show that different types of eco-friendly attributes in new product designs trigger different consumer responses (Study 2). Moreover, this dissertation sheds light on the nature of eco-friendly consumer innovativeness and its interaction effects with perceived trade-offs in eco-innovative product designs on consumers’ product evaluation and purchase intentions (Study 3). We also document consumers’ associations between detachability of an eco-friendly attribute on consumer responses (Study 4). Finally, we highlight that consumers’ evaluations of eco-innovation hinge on ecological country of manufacture and its congruence with product eco-friendliness (Study 5). The dissertation concludes with theoretical and managerial implications, such as advice for firms on the best practices for competitive advantage achievement in an eco-innovation context.
19-03-2019
19-03-2019
Thèse
Thèse

Are people and income flows stabilising in the Euro area ?
Are people and income flows stabilising in the Euro area ?


Accéder à la ressource
Constituée de cinq chapitres, cette thèse s'intéresse aux mécanismes d'ajustement macroéconomique dans une union monétaire telle que la zone euro. Le premier chapitre examine la réponse de la mobilité du travail aux disparités entre les taux de croissance des salaires et les taux de chômage dans la zone euro. Les résultats indiquent que la mobilité répond aux différences nationales en matière de chômage, en particulier pendant la période de crise récente, mais pas aux différences nationales dans l'évolution des salaires. Le deuxième chapitre étudie l'effet d'équilibre ou de déséquilibre de la mobilité du travail sur les conditions du marché du travail dans la zone euro. Les résultats montrent que même si la mobilité réagit faiblement aux chocs asymétriques et aux caractéristiques structurelles dans la zone euro, elle réduit les écarts dans les conditions du marché du travail. Le troisième chapitre analyse les déterminants de la migration dans la zone euro par rapport à l'Union européenne (UE). L'objectif principal est d'identifier les facteurs qui entravent la mobilité des personnes dans la zone euro. Les principaux résultats indiquent que, mis à part les obstacles culturels et administratifs, un système de sécurité sociale généreux dans le pays d'origine freine également la mobilité des personnes dans la zone euro. Le quatrième chapitre examine le rôle stabilisateur des envois de fonds des travailleurs comme retombées de la mobilité des personnes. Les résultats montrent que les envois de fonds ne jouent pas un rôle stabilisateur ni dans la zone euro ni dans l'UE. Pire encore, les envois de fonds des travailleurs ont tendance à être procycliques dans l'UE. Enfin, le cinquième chapitre s'intéresse au partage des risques dans l’UE et met en évidence le poids des flux de revenus du travail dans le lissage des chocs asymétriques. Les résultats révèlent que le canal de partage des risques le plus important reste le marché du crédit. Le canal du marché des capitaux est quant à lui procyclique. En ce qui concerne les flux de revenus du travail, leur effet de lissage existe mais il est faible.
This thesis consists of five essays on macroeconomic adjustment mechanisms in a currency union such as the Euro area. The first essay examines the response of labour mobility to disparities in wage growth and unemployment rate in the Euro area. The results indicate that mobility responds to national differences in unemployment, especially during the crisis period, but not to national differences in wage developments. The second essay investigates the equilibrium or disequilibrium effect of labour mobility on labour market conditions in the Euro area. The findings show that even if mobility responds weakly to asymmetric shocks and structural patterns in the Euro area, it reduces differentials on labour market conditions. The third essay analyses the determinants of migration in the Euro area in comparison with the European union (EU) ; the main purpose being to identify factors that hinder mobility of people in the Euro area. The main results indicate that apart from cultural and administrative barriers, a generous social security system in the country of origin is also a drag to mobility of people in the Euro area. The fourth essay examines the stabilising role of workers' remittances as a spillover effect of labour mobility. The results show that remittances do not play a stabilising role neither in the Euro area, nor in the EU. Worse still, workers' remittances tend to be procyclical in the EU. Finally, the fifth essay looks at the risk sharing in the EU and highlights the weight of labour income flows in smoothing asymmetric shocks. The outcomes reveal that the most important channel of risk sharing remains the credit market. As for the capital market channel, it tends to be procyclical. Regarding labour income flows, their smoothing effect exists but it is low.
Constituée de cinq chapitres, cette thèse s'intéresse aux mécanismes d'ajustement macroéconomique dans une union monétaire telle que la zone euro. Le premier chapitre examine la réponse de la mobilité du travail aux disparités entre les taux de croissance des salaires et les taux de chômage dans la zone euro. Les résultats indiquent que la mobilité répond aux différences nationales en matière de chômage, en particulier pendant la période de crise récente, mais pas aux différences nationales dans l'évolution des salaires. Le deuxième chapitre étudie l'effet d'équilibre ou de déséquilibre de la mobilité du travail sur les conditions du marché du travail dans la zone euro. Les résultats montrent que même si la mobilité réagit faiblement aux chocs asymétriques et aux caractéristiques structurelles dans la zone euro, elle réduit les écarts dans les conditions du marché du travail. Le troisième chapitre analyse les déterminants de la migration dans la zone euro par rapport à l'Union européenne (UE). L'objectif principal est d'identifier les facteurs qui entravent la mobilité des personnes dans la zone euro. Les principaux résultats indiquent que, mis à part les obstacles culturels et administratifs, un système de sécurité sociale généreux dans le pays d'origine freine également la mobilité des personnes dans la zone euro. Le quatrième chapitre examine le rôle stabilisateur des envois de fonds des travailleurs comme retombées de la mobilité des personnes. Les résultats montrent que les envois de fonds ne jouent pas un rôle stabilisateur ni dans la zone euro ni dans l'UE. Pire encore, les envois de fonds des travailleurs ont tendance à être procycliques dans l'UE. Enfin, le cinquième chapitre s'intéresse au partage des risques dans l’UE et met en évidence le poids des flux de revenus du travail dans le lissage des chocs asymétriques. Les résultats révèlent que le canal de partage des risques le plus important reste le marché du crédit. Le canal du marché des capitaux est quant à lui procyclique. En ce qui concerne les flux de revenus du travail, leur effet de lissage existe mais il est faible.
This thesis consists of five essays on macroeconomic adjustment mechanisms in a currency union such as the Euro area. The first essay examines the response of labour mobility to disparities in wage growth and unemployment rate in the Euro area. The results indicate that mobility responds to national differences in unemployment, especially during the crisis period, but not to national differences in wage developments. The second essay investigates the equilibrium or disequilibrium effect of labour mobility on labour market conditions in the Euro area. The findings show that even if mobility responds weakly to asymmetric shocks and structural patterns in the Euro area, it reduces differentials on labour market conditions. The third essay analyses the determinants of migration in the Euro area in comparison with the European union (EU) ; the main purpose being to identify factors that hinder mobility of people in the Euro area. The main results indicate that apart from cultural and administrative barriers, a generous social security system in the country of origin is also a drag to mobility of people in the Euro area. The fourth essay examines the stabilising role of workers' remittances as a spillover effect of labour mobility. The results show that remittances do not play a stabilising role neither in the Euro area, nor in the EU. Worse still, workers' remittances tend to be procyclical in the EU. Finally, the fifth essay looks at the risk sharing in the EU and highlights the weight of labour income flows in smoothing asymmetric shocks. The outcomes reveal that the most important channel of risk sharing remains the credit market. As for the capital market channel, it tends to be procyclical. Regarding labour income flows, their smoothing effect exists but it is low.
19-03-2019
19-03-2019
Thèse
Thèse
Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10