Fonctionnalisation de supports cellulosiques résorbables pour la libération prolongée d’agents anti-infectieux pour applications thérapeutiques en Parodontologie
(Functionalisation of biodegradable cellulose supports for the prolonged release of antibacterial agents for periodontological applications)

URL d'accès : https://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupve...

Auteur(s):  Tabary, Nicolas
Date de soutenance : 23/09/2009
Éditeur(s) : Université Lille1 - Sciences et Technologies 

Langue : Français
Directeur(s) de thèse :  Martel, Bernard
Laboratoire : Unité matériaux et transformation (UMET)
Ecole doctorale : École doctorale Sciences de la matière, du rayonnement et de l'environnement (Villeneuve d'Ascq)

Classification : Chimie, minéralogie, cristallographie
Discipline : Molécules et matière condensée
Mots-clés : Supports résorbables
Cellulose -- Biodégradation -- Oxydation
Cyclodextrines
Chlorhexidine
Médicaments-retard
Parodontopathies

Résumé : En matière de santé bucco-dentaire, la lutte contre les maladies parodontales est un objectif majeur. Ces maladies infectieuses d’origine multifactorielle, ayant comme étiologie principale le biofilm bactérien bucco-dentaire et se traduisant cliniquement par la formation d’une poche par destruction progressive du système d’attache de la dent, sont la cause de 30 à 40 % des extractions dentaire. C’est dans ce contexte que nous avons cherché à réaliser un dispositif résorbable à libération prolongée d’agents anti-infectieux à partir d’un support en cellulose, qui à terme pourraient servir de thérapeutique complémentaire en parodontologie. Le procédé choisi pour rendre la cellulose biorésorbable a consisté à oxyder les fonctions hydroxyles primaires de celle-ci en fonctions carboxyliques. Le phénomène de libération prolongée a quant à lui été obtenu par la fixation de cyclodextrines et de dextrines sur cette cellulose oxydée. Une fois le procédé et les paramètres de fonctionnalisation établis, des études de libération prolongée d’un agent antiseptique, le digluconate de chlorhexidine, ont été menées. De même, des études, in vitro, biologiques et microbiologiques ont été réalisées afin de vérifier l’innocuité de notre système mais également son effet antibactérien sur les principales bactéries associées à ces maladies. Nous avons montré que nos supports fonctionnalisés présentaient un réel intérêt en tant que thérapeutique complémentaire en parodontologie..


Résumé (anglais) : In the field of dental health, the fight against gum disease is a major objective. These infectious diseases have many causative factors. Principle among these is the formation of biofilms by bacteria residing on the teeth and gums which in turn lead to the formation of a “periodontal pocket", where infection occurs at the gum / tooth interface. The issue is that teeth are progressively destroyed by encroaching bacteria. This accounts for 30-40% of tooth extractions performed in the world.In this context we have endeavoured to develop a biodegradable device for the prolonged release of antibacterial agents from a cellulose support, which in time should be adopted as a viable periodontological therapy.The process selected to create the biodegradable cellulose support consists of oxidation of the primary alcohol group of cellulose. The phenomenon of prolonged antibacterial agent release was obtained by the fixation of cyclodextrins and dextrins to this oxidised cellulose. The macromolecular parameters of the fully fabricated devices were established and studies of the duration of the prolonged release of chlorhexidine digluconate were performed. Furthermore biological and microbiological studies were carried out in vitro to verify the biocompatibility (non cytotoxicity) and antibacterial efficacy respectively, of our system. We have shown that our functionalised supports present a novel, effective device for use in periodontological therapy.


Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10