Modélisation de la dégradation des réseaux d'eau en vue d'une gestion prévisionnelle
Modeling of water supply degradation from point of forecasting management view

Thèse soumise à l'embargo de l'auteur (communication intranet).
URL d'accès : http://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupver...

Auteur(s):  Jafar, Raed
Date de soutenance : 2006
Éditeur(s) : Université Lille1 - Sciences et Technologies 

Langue : Français
Directeur(s) de thèse :  Shahrour, Isam
Classification : Sciences de l'ingénieur
Discipline : Génie civil
Mots-clés : Analyse factorielle
Eau -- Distribution
Analyse de régression
Tuyaux d'eau -- Détérioration
Durée de vie (ingénierie) -- Prévision
Systèmes d'aide à la décision
Réseaux neuronaux (physiologie)
Systèmes d'information géographique
Temps entre défaillances, Analyse des

Résumé : Le présent travail concerne la prévision des défaillances du réseau de distribution d'eau à l'aide des trois approches, à savoir l'approche statistique, l'approche de survie et l'approche de réseaux de Neurones Artificiels. Ces approches ont été appliquées au réseau de la ville de Wattrelos dans le nord de la France. Leur comparaison a permis d'étudier leurs performances et d'en choisir la meilleure approche applicable à la stratégie de réhabilitation. Pour mener à bien cette étude, nous avons mis en place une méthodologie basée sur cinq phases: collecte de données, analyse statistique, application du réseaux de neurones artificiels (RNA), application de l'approche de survie et la prévision. Après l'élaboration de la base de données composée de facteurs potentiels de défaillance, l'application des différentes approches a permis de désigner les méthodes du RNA et de survie comme les plus adéquates à l'étude de prévision de la défaillance en raison de leur capacité élevée à prévoir leur nombre. Ces approches ont été appliquées pour déterminer la prévision prospective de la défaillance pour la période (2005-2015). Les résultats obtenus permettent de programmer des interventions sur le réseau et de comparer différentes stratégies de réhabilitation. Enfin, à base du modèle global RNA (meilleur modèle obtenu), des cartes de risques spatiales ont été réalisées illustrant les zones les plus vulnérables. Ces cartes constituent un outil d'aide à la décision essentiel dans le choix du réseau à réhabiliter en priorité



Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10