De l'Etude des matériaux standards vers la valorisation de matériaux alternatifs dans le Génie Civil

Thèse soumise à l'embargo de l'auteur (communication intranet).
URL d'accès : http://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupver...

Auteur(s):  Zentar, Rachid
Date de soutenance : 2011
Éditeur(s) : Université Lille1 - Sciences et Technologies 

Langue : Français
Garant ou directeur :  Abriak, Nor Edine
Classification : Sciences de l'ingénieur
Discipline : Sciences physiques. Génie Civil
Mots-clés : Matériaux alternatifs
Matériaux alternatifs
Déchets -- Valorisation
Matériaux -- Comportement
Milieux granulaires -- Propriétés mécaniques
Développement durable
Modèles mathématiques

Résumé : La préservation des ressources naturelles et la gestion des déchets deviennent des sujets au centre des préoccupations non seulement pour les utilisateurs de ressources naturelles et les générateurs de déchets mais également pour les pouvoirs publics. Les premiers doivent intégrer dès la conception de leur activité industrielle une identification des déchets qu’elle peut produire mais également le devenir des résidus finaux ; les derniers cherchent à privilégier la réutilisation des déchets (afin d’éviter l’augmentation du volume des déchets mis en décharge) tout en respectant le principe de précaution en matière d’impact environnemental et d’éco-compatibilité. Le domaine du Génie civil, lui-même générateur de déchets, est un domaine très consommateur de ressources naturelles. En France, ce secteur consomme plus de 400 Mt de granulats par an. Intégrer l’utilisation de déchets, éco-compatibles, dans ce secteur, peut répondre aux trois piliers du développement durable et au fondement même de cette démarche, c'est-à-dire : au présent et au futur préserver les ressources naturelles en favorisant l’utilisation de déchets tout en respectant l’environnement par une gestion viable et rigoureuse de ces derniers. La valorisation de co-produits industriels ou de déchets dans le domaine du génie civil est un axe de recherche que j’ai adopté depuis une dizaine d’années et les recherches menées dans ce cadre visent à répondre à une demande industrielle. L’utilisation de ces co-produits, comme matériaux, dans le Génie civil est conditionnée, parallèlement à l’étude de l’aspect impacts sur l’environnement, par une bonne compréhension du comportement de ces matériaux soumis à différents types de sollicitations et à différents types de traitements. Cette compréhension permettra d’optimiser le dimensionnement des structures réalisées par ces matériaux mais également de garantir leur pérennité dans le temps. Les travaux de recherche que j’ai entrepris ces dernières années s’inscrivent dans le cadre de la problématique explicitée ci-dessus et les principaux objectifs visés avaient trois principales origines : une amélioration de la connaissance des matériaux utilisés sur le plan du comportement mécanique, une compréhension des effets de pré-traitements ou traitements sur les caractéristiques physiques et mécaniques de ces matériaux alternatifs, la mise en place de techniques de formulation de ces matériaux et enfin une implémentation de ces matériaux dans des ouvrages à l’échelle un.



Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10