[Réactions de carbonylation et de télomérisation] : [du développement de nouvelles réactions vers une chimie plus verte]

Thèse soumise à l'embargo de l'auteur (communication intranet).
URL d'accès : http://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupver...

Auteur(s):  Sauthier, Mathieu
Date de soutenance : 2010
Éditeur(s) : Université Lille1 - Sciences et Technologies 

Langue : Français
Garant ou directeur :  Mortreux, André
Classification : Chimie, minéralogie, cristallographie
Discipline : Sciences physique
Mots-clés : Télomérisation
Monoxyde de carbone --
Composés carbonylés -- Synthèse
Carbonylation --
Métaux de transition -- Complexes
Composés organométalliques --
Catalyse homogène --
Polyols --
Composés amphiphiles -- Synthèse
Biomasse -- Conversion

Résumé : Une première partie des travaux présentés est liée à la valorisation du monoxyde de carbone comme synthon élémentaire pour la préparation de dérivés carbonylés. L’utilisation de complexes à bases de métaux de transition, et notament de dérivés rhodiés, a ainsi permis d’élaborer des transformations originales d’hydroacylation carbonylantes de composés insaturés pour la préparation de 1,4-dicétones, d’énones ainsi que de furanes. Afin d’apporter des éléments de compréhension du mécanisme, cette étude de synthèse organique a été complémentée par un travail de synthèse organométallique portant sur la préparation de complexes de type maléoylrhodium. D’autre part, dans le cadre d’une chimie plus respectueuse de l’environnement, l’utilisation du monoxyde de carbone a été mise à profit pour l’élaboration de nouvelles réactions de type domino combinant de l’alkoxycarbonylation avec de l’alkylation allylique palladocatalysées. Enfin, dans une démarche visant à valoriser l’utilisation de dérivés issus de la biomasse, la réaction de télomérisation de diènes appliquée à des polyols d’origine végétale a été utilisée pour la préparation d’éthers amphiphiliques en C8.



Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10