Traits de vie des annélides polychètes Arenicola marina et A. defodiens des estuaires picards et de la mer d’Opale
(Biological Traits of the Annelid polychaetes Arenicola marina and A. defodiens of the Picard Estuaries and the Opale Sea. )

URL d'accès : http://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupver...

Auteur(s):  De Cubber, Lola
Date de soutenance : 06/09/2016
Éditeur(s) : Université Lille1 - Sciences et Technologies 

Langue : Français
Garant ou directeur :  Gaudron, Sylvie Marylène ; Lefebvre, Sébastien
Laboratoire : Laboratoire d'océanologie et de géosciences (LOG)
Ecole doctorale : École doctorale Sciences de la matière, du rayonnement et de l'environnement (Villeneuve d'Ascq)

Classification : Animaux. Zoologie
Discipline : Sciences naturelles
Mots-clés : Maturité sexuelle
Arenicola -- Populations -- Reproduction -- Habitat
Polychètes sédentaires -- Cycles biologiques
Sex-ratio
Écologie des estuaires -- Picardie (France)
Écologie des rivages -- Côte d'Opale (France)
Biométrie

Résumé : Les arénicoles (Annélides polychètes) sont des espèces ingénieures jouant un rôle clé au sein des sédiments meubles côtiers. Sur le territoire du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale (PNM) situé en Manche Est, elles font l’objet de prélèvements importants par les pêcheurs à pied malgré l’absence de mesure de gestion ainsi que le manque de connaissances sur l’écologie et la biologie de ces populations. L’objectif de cette étude est donc d’apporter des connaissances scientifiques sur l’abondance et la reproduction de plusieurs populations locales du PNM en vue d’évaluer la nécessité de mettre en place des mesures de gestion. La détermination systématique basée sur le nombre d’annulation sur les premiers segments chætigères, a permis de mettre en évidence la présence de deux espèces d’arénicoles, Arenicola marina et A. defodiens, vivant en sympatrie. Des échantillonnages ont été effectués en automne/hiver 2015 et au printemps 2016 sur quatre sites ciblés du PNM. La détermination des périodes de ponte, du sex-ratio et de la taille de première maturité sexuelle ont été évalués grâce à l’observation des gamètes après biopsies du liquide coelomique en microscopie optique. Les abondances ont été calculées par comptage du nombre de tortillons présents in situ après calcul des proportions de chaque espèce (indice de capture) et de la relation entre le nombre d’individus présents et le nombre de tortillons produits (expériences in vivo en laboratoire). Les périodes de pontes, variables en fonction des sites, sont décalées d’environ un mois entre A. marina et A. defodiens, avec des pontes en début voire milieu d’automne pour A. marina et en fin d’automne voire début d’hiver pour A. defodiens. Les sex-ratios, parfois très déséquilibrés, varient en fonction des sites. La taille de première maturité sexuelle, n’a seulement été évaluée que chez A. marina du site de Wimereux, et est estimée à 5,5 cm (longueur du tronc). L’abondance en A. marina est importante sur le site de Wimereux en raison de fortes densités de juvéniles observés uniquement sur ce site, et faible sur les autres sites ; celle en A. defodiens est équivalente sur l’ensemble des sites étudiés, et plus faible que pour A. marina. La fermeture des sites pendant la période de reproduction et la mise en place de quotas semblent des mesures de conservation les plus adaptées. Néanmoins, il faudra comparer les données d’abondance obtenues dans cette étude avec celles de l’année prochaine, pour déterminer effectivement la nécessité de la mise en place de mesure de gestion.


Résumé (anglais) : Lugworms (Annelid polychaetes) are ecosystem engineers that play a key role within intertidal soft sediments. Within the area of the Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale (a French marine protected area of the Eastern English Channel) they are strongly fished by fishermen despite the lack of regulations and knowledge about the biology and ecology of the local populations. Hence, the goal of this study is to bring scientific knowledge about the abundance and the reproduction of several local populations of this MPA in order to assess the need for the implementation of management measures. The taxonomic identification of the species based on the observation of the annulations number of the first chaetigerous segments enabled to establish the presence of two sympatric species of lugworms, Arenicola marina and A. defodiens. Sampling was carried out in Autumn and Winter 2015 and in Spring 2016 on four targeted sites of the MPA. The spawning period, sex-ratio and first sexual maturity size were assessed from the gametes observation after biopsy of the coelomic fluid under dissecting microscope. The abundances were estimated by counting the number of faecal casts in situ after calculation of the proportion of each species (using a capture proxy) and of the relationship the number of specimens and the number of faecal casts they produce (using experiments in vivo in laboratory as a proxy). The spawning periods appear to vary according to the sampling area. There is more or less a one month time lag between the spawning period of A. marina and the one of A. defodiens. The spawning event seems to occur at the beginning or middle of autumn for A. marina and at the end of autumn of the beginning of winter for A. defodiens. The sex-ratios can be strongly unbalanced and vary according the sampling area. The first maturity size was only assessed for A. marina for the site of Wimereux and is set to 5,5cm (trunk length). The abundance in A. marina on the Wimereux site because of the presence of high densities of juveniles, only observed there. It is low on the other sites. The density of A. defodiens is equivalent on all sites, but lower than the one of A. marina. The prohibition to fish during the spawning period and the implementation of quotas seem to be, if they are needed, the more well-adapted management measures for these populations. Nevertheless, this data must be compared with future data to assess their need for management.


Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10