Étude des mécanismes d’interaction sous-vêtement/peau pour concevoir des textiles innovants en optimisant le confort au porté
(Study of underwear/skin interaction mechanisms to design innovative textiles by optimizing wearer comfort)

Thèse confidentielle jusqu'au 06/02/2024.
URL d'accès : http://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupver...

Auteur(s):  Marolleau, Adeline
Date de soutenance : 06/02/2019
Éditeur(s) : Université Lille1 - Sciences et Technologies 

Langue : Français
Directeur(s) de thèse :  Salaün, Fabien ; Dupont, Daniel ; Gidik, Hayriye ; Ducept, Sylvie
Laboratoire : Laboratoire de génie et matériaux textiles (GEMTEX)
Ecole doctorale : École doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Lille)

Classification : Fabrication industrielle
Discipline : Mécanique, Énergétique, Matériaux
Mots-clés : Confort thermique
Interaction textile / peau
Corps humain -- Vêtements -- Humidité
Fibres textiles -- Teneur en eau
Air -- Humidité -- Mesure
Hydratation
Bien-être -- Effets du climat

Résumé : L'objectif de cette étude est de comprendre, analyser et documenter les mécanismes hydriques d’interaction sous-vêtement/ peau en régime transitoire. Aucun appareil ne permet d'étudier les transferts hydriques en dynamique à travers les textiles en prenant en compte l'effet du microclimat; lame d'air présente entre la peau et le textile. Un banc de mesure est réalisé afin de répondre à ce problème. Ce dispositif permet de discriminer les échantillons textiles en fonction de la nature chimique des fibres. La vitesse de transfert des molécules de vapeur d'eau lors de la désorption et le temps précis où débute ce phénomène apportent des informations sur la gestion hydrique des textiles. En parallèle, une étude à l'échelle de la fibre, par l'utilisation du DVS (Dynamic Vapor Sorption), mesure la quantité d'eau emmagasinée et relarguée par les textiles. Les résultats modélisés permettent de connaître, à un taux d'humidité donné, les mécanismes d'intéraction eau-fibres mis en jeu. L'ensemble des méthodes développées dans cette étude apporte des éléments pour comprendre les résultats obtenus lors des tests au porté; et plus précisément sur la capacité des étoffes à assécher ou à maintenir une certaine humidité à la surface cutanée.


Résumé (anglais) : The objective of this study is to understand, analyze and document the hydric mechanisms of undergarment/skin interaction in a transient regime. No apparatus makes it possible to study dynamic water transfers through textiles taking into account the effect of the microclimate; the air gap between the skin and the textile. A measuring bench is being built to solve this problem. Thanks to this device, it is possible to discriminate textile samples according to the chemical nature of the fibres. The transfer rate of water vapour molecules during desorption and the precise time at which this phenomenon begins provide information on the water management of textiles. In parallel, a fibre-scale study, using DVS (Dynamic Vapor Sorption) test, measures the amount of water stored and released by textiles. The modelled results allow us to know, at a given humidity level, the water-fibre interaction mechanisms involved. All the methods developed in this study provide elements to understand the results obtained during wear tests; and more precisely on the ability of fabrics to dry out or maintain a certain humidity on the skin surface.


Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10