L’impact de l’environnement relationnel interculturel sur la qualite de service perçue et la qualite de vie au travail
(The impact of the intercultural relational environment on perceived quality of service and quality of life at work)

Thèse soumise à l'embargo de l'auteur (communication intranet).
URL d'accès : http://ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupver...

Auteur(s):  Rachdi, Amina
Date de soutenance : 28/03/2019
Éditeur(s) : Université Lille1 - Sciences et Technologies 

Langue : Français
Directeur(s) de thèse :  Salerno, Francis
Laboratoire : Lille économie et management (LEM)
Ecole doctorale : École doctorale Sciences économiques, sociales, de l'aménagement et du management (Villeneuve d'Ascq)

Classification : Gestion et organisation de l'entreprise
Discipline : Science de gestion
Mots-clés : Focus Group
Communication interculturelle
Travailleurs étrangers -- Conditions de travail -- Pays du golfe Persique
Engagement envers l'entreprise
Qualité de service
Stress lié au travail
Identité collective
Intégration sociale
Leadership

Résumé : L’expansion des affaires à l’échelle internationale dans le monde,ainsi que l’internationalisation, constituent une phase qui n’est ni facile ni simple. Cette phase exige de faire appel à la main d’œuvre étrangère pour accomplir cette mission, ce qui permet de donner naissance au phénomène de l’expatriation. L’employé expatrié qui décide de quitter son pays d’origine pour aller travailler ailleurs, projette de réussir sa mission d’expatriation, mais la différence culturelle qui peut exister entre la culture de son pays natal et celle du pays d’accueil représente un obstacle relatif pouvant empêcher son intégration d’une part et suspendre le projet de l’internationalisation de l’entreprise multinationale d’autre part. Notre recherche proposera une nouvelle vision différente de la vision traditionnelle qui accuse la culture d’être la seule variable décisive dans la détermination de la réussite ou de l’échec de l’expérience de l’expatriation. Nous nous permettrons d’analyser d’une façon plus large et précise les différents autres facteurs, à part la culture, qui entrent en jeu dans cette expérience. Le but de notre thèse est d’analyser de près les expériences réelles vécues par des employés expatriés par leur propre volonté, et travaillant au Qatar afin de pouvoir dégager des conclusions, des remarques, des analyses, des interprétations et des recommandations qui nous permettront par la suite d’ajouter de nouveaux apports aux études de marketing international, devant la pénurie des études qui traitent la situation des employés expatriés travaillant au pays du Golfe. En effet, les variables telles que l’environnement relationnel interculturel qui se composent de plusieurs autres sous variables, ainsi que l’engagement organisationnel, peuvent nous éclairer aussi bien théoriquement qu’empiriquement sur les interactions avec la variable culture dans le but de déterminer la qualité de service perçue que l’entreprise essaie d’assurer et d’améliorer, ainsi que la qualité de vie au travail que l’employé expatrié rêve de trouver pour mieux arriver à s’intégrer dans son nouvel environnement interculturel et d’assurer un meilleur rendement par la suite.


Résumé (anglais) : The expansion of international business around the world, as well as internationalization, is a phase that is neither easy nor simple. This phase requires the use of foreign labour to carry out this mission, which makes it possible to create the phenomenon of expatriation. The expatriate employee who decides to leave his country of origin to work elsewhere plans to succeed in his expatriation mission, but the cultural difference that may exist between the culture of his native country and that of the host country represents a relative obstacle that may prevent his integration on the one hand and suspend the multinational company's internationalization project on the other hand. Our research will propose a new vision different from the traditional one that accuses culture of being the only decisive variable in determining the success or failure of the expatriation experience. We will take the liberty of analysing in a broader and more precise way the various other factors, apart from culture, that come into play in this experience. The purpose of our thesis is to closely analyze the real experiences of expatriate employees working in Qatar on their own initiative in order to draw conclusions, remarks, analyses, interpretations and recommendations that will allow us to add new contributions to international marketing studies in the future, given the shortage of studies that address the situation of expatriate employees working in the Gulf country. Indeed, variables such as the intercultural relational environment, which consists of several other sub-variables, as well as organizational engagement, can shed light both theoretically and empirically on interactions with the culture variable in order to determine the perceived quality of service that the company is trying to provide and improve, as well as the quality of work life that the expatriate employee dreams of finding to better integrate into his new intercultural environment and to ensure better performance afterwards.


Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10