• 36 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 11 à 20
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Propagation et localisation des ondes élastiques et électromagnétiques dans les matériaux phononiques, photoniques et plasmoniques

/ Pennec Yan / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les cristaux phononiques sont définis comme des matériaux composites constitués d’une distribution périodique d’inclusions incorporées dans une matrice. Du fait de leur structure périodique et d’un fort contraste élastique entre leur constituants, ces matériaux peuvent présenter, sous certaines conditions, des gaps acoustiques absolus, c'est-à-dire des bandes de fréquences interdites quelle que soit la direction de propagation de l’onde élastique incidente. Dans ce travail, nous nous sommes focalisés sur trois points d’études récents. Le premier d’entre eux fait partie de l’étude des propriétés physiques liées à l’introduction de défauts dans les cristaux phononiques conduisant au guidage, au filtrage et à la séparation de signaux acoustiques.- La capacité de contrôler les propriétés élastiques des cristaux phononiques les rend tout particulièrement attrayant pour un champ large d’applications dans le domaine de la technologie des transducteurs. La seconde partie du chapitre est dévouée à la propagation des ondes acoustiques dans les cristaux phononiques de hauteur finie comme le cas de membranes libres ou déposées sur un substrat semi-infini. Ces structures ont suscité une attention particulière dans la recherche de gaps absolus. L’existence de gaps dans ce type de géométries est un point essentiel dans l’introduction de diverses fonctionnalités comme le guidage et le filtrage dans les structures finies et les circuits intégrés. Notons que les cristaux phononiques peuvent opérer aux fréquences télécoms (autour de 1GHz) lorsque la dimension du paramètre de maille du cristal est de l’ordre du micromètre.- Enfin, nous proposons dans la troisième section de ce chapitre, un nouveau type de structure enrobée qui permet d’obtenir plusieurs gaps à partir d’un enrobage multicoaxial des inclusions. Une bande interdite absolue, quand elle existe, peut être un gap de type Bragg. Elle peut aussi trouver son origine dans des résonances locales de la structure. Dans ce dernier cas, on montre qu’il est possible d’obtenir des gaps absolus à des valeurs de fréquences un à deux ordres de grandeur inférieurs à celles prédites par la diffraction de Bragg. Cette propriété conduit à l’obtention de très basses fréquences sans augmentation démesurée de la cellule unitaire du cristal. Ces matériaux sont connus sous le nom de Locally Resonant Sonic Materials (LRSM). Dans le second chapitre, nous nous sommes intéressés à la propagation dans des microguides diélectriques couplés à des résonateurs. Dans la plupart des circuits optiques hautement intégrés, les résonateurs sont indispensables dans l’obtention de fonctions de filtrage et de transfert en longueur d’onde. Nous avons étudié l’efficacité de filtrage d’un nouveau résonateur constitué d’un guide d’onde couplé à une cavité rectangulaire disposé de part et d’autre du guide, formant une croix. L’intérêt de ce résonateur est de présenter un encombrement jusqu’à dix fois plus faible que les microdisques, favorisant ainsi leur intégration dans les circuits optiques. L’étude s’oriente actuellement vers de nouvelles structures plasmoniques permettant de diminuer d’un ordre de grandeur la largeur du guide pour une même longueur d’onde, atteignant ainsi une valeur de 50nm. Les compétences acquises dans le domaine photonique sur les propriétés de filtrage et de démultiplexage ont été appliquées dans le domaine plasmonique.

Vers la reconfiguration dynamique dans les systèèmes embarqués : de la modélisation à l'implémentation

/ Meftali Samy / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce manuscrit résume mes travaux de recherche depuis ma thèse soutenue en septembre 2002. Certains de mes travaux présentés sont achevés à l’heure actuelle, d’autres sont en cours d’avancement ou encore à un stade exploratoire. Tout au long de ces années, mes travaux se sont inscrit dans le contexte de la conception conjointe logicielle/matérielle de SoCs dédiés aux applications de traitement de signal intensif. La complexité des systèmes ciblant ce domaine d’application ne cesse de s’accroitre lors des dernières années. En effet, les besoins grandissants, en terme de puissance de calcul et stockage mémoire des applicatifs du traitement de signal intensif, rendent la conception des Soc les implémentant très fastidieuse et nécessitant un temps et des efforts considérables.- Ainsi, la ligne directrice de mes travaux a toujours été de fournir des méthodes et outils d’aide à la conception de tels SoC, permettant un maximum d’automatisation, une augmentation de la productivité des concepteurs et une réduction des temps de mise sur le marché des systèmes conçus. Je me suis donc concentré principalement sur trois aspects : la modélisation de haut niveau en fournissant des méta-modèles et profils respectant le standard MARTE ; les plateformes de simulation distribuées, supportant l’interopérabilité entre plusieurs niveaux d’abstraction tout en permettant une bonne estimation de la consommation d’énergie ; et finalement la production d’outils de conception basés sur les transformations automatiques modèle à modèle de l’approche IDM. Etant convaincu du grand potentiel des FPGAs partiellement et dynamiquement reconfigurables, j’oriente de plus en plus mes travaux pour cibler de telles architectures.- Ainsi, mes travaux futurs iront certainement dans le même sens, dans le cadre notamment du projet ANR FAMOUS que je dirige. Ainsi, les grandes orientations de mes recherches concerneront notamment : la modélisation (basée sur MARTE) de la reconfiguration dynamique sous toutes ses facettes (architecture, application, association, déploiement; et partitionnement); la simulation des FPGAs et l’estimation de leur consommation (pour piloter l’exploration d’architectures) ; et enfin l’intégration dans des outils de conception basés sur les standards (tels que MARTE et IDM).

Les Transitions professionnelles

/ Mazade Olivier / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce dossier d’habilitation est composé de deux parties. La première porte sur l’organisation des transitions professionnelles. Les passages emploi/emploi, formation/emploi sont composés de divers états (accompagnement, formation, recherche d’emploi, stage, etc.) et débouchent sur diverses issues (emploi, chômage, précarité). L’intermédiation de l’emploi s’est enrichie de dispositifs plus nombreux (aides à l’emploi, évaluation des compétences, dispositifs d’accompagnement) et d’une diversification d’acteurs (Service public de l’emploi, cabinets d’outplacement, etc.). Les transitions professionnelles sont désormais aménagées, accompagnées, suivies, contrôlées et représentent ainsi une phase singulière dans les parcours professionnels.- Nos enquêtes et travaux sont présentés comme une contribution à un questionnement central : peut-on parler d’une « institutionnalisation » de l’activité d’intermédiation ? La notion d’institutionnalisation est comprise ici comme une capacité à se doter de règles autonomes de catégorisation et d’évaluation de la main-d’œuvre, d’une coordination entre acteurs différenciés et à statut différent (public/privé) et enfin d’un « travail d’institution ».- Cette institutionnalisation ne va pas de soi pour une sphère dite « intermédiaire », dans un contexte marqué par des contraintes extérieures : 1) orientation pressante des activités d’intermédiation dans le sens d’une logique de « services aux entreprises » et plus seulement aux demandeurs d'emploi, 2) rythme soutenu de réformes qui s’oppose à la temporalité constitutive d’une institutionnalisation, 3) politique de « flexicurité » qui se traduit par une connexion plus grande entre les conditions de passage sur le marché du travail et les modalités d’embauche et de sortie d’entreprise. La seconde partie contient une analyse « compréhensive » du passage et de la transition. Elle se situe dans le cadre des nombreuses réflexions sur les turning points et les parcours biographiques. La transition génère un certain nombre d’attitudes et un « vécu » spécifique au « passage » et au fait de vivre un « entre-deux ».- Elle engendre un régime relationnel et temporel particulier : incertitudes quant à l’issue de la transition, attentes plus ou moins fortes adressées aux acteurs de l’emploi, recherches d’appui et de support relationnel, décalages plus ou moins intenses vis-à-vis des personnes qui ne sont pas en situation de passage. L’analyse sociologique des transitions se positionne au croisement des travaux sociologiques sur les parcours de vie, les événements biographiques, les ruptures de trajectoire et les passages statutaires. À travers l’exemple de la perte d’emploi, événement biographique majeur, nous ferons de la transition une période composée de diverses phases, ponctuée par des seuils et constituée de mécanismes de passage.- L’objectif est de prendre appui sur cet exemple de transition, également sur d’autres travaux sociologiques relatifs au passage à l’âge adulte, à la retraite, etc., pour poser les contours et les principes d’une sociologie des transitions biographiques.

Les Clapages de sédiments en mer : protocole d'étude d'un site en Baie de Seine à partir d'une approche bio-sédimentaire intégrée

/ Marmin Stella / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Chaque année en France, 50 millions de m3 de sédiment sont dragués afin de maintenir une profondeur suffisante dans les chenaux et les ports. Dans ce cadre, une étude visant à localiser et étudier un site de clapage de sédiments de plusieurs millions de m3 pour le port de Rouen pour les deux prochaines décennies a été lancée. Une zone prédéfinie a été choisie en fonction des différentes contraintes économiques, logistiques et environnementales. Les premiers dépôts de matériel de dragage seront effectués dans la partie orientale de la Manche en janvier 2011. Les objectifs seront d'évaluer l'impact sur l'écosystème, d'évaluer les périodes de récupération des communautés, de contrôler la dispersion des sédiments afin d'en déduire une méthode optimale de gestion pour le site. Récemment (déc 2009-avril 2010-juillet 2010), les sédiments et la macrofaune ont été échantillonnés sur un site de référence et sur les deux futurs sites de clapage. Le but est de caractériser la zone avant le dépôt de matériel dragué et d'obtenir un état de base antérieur au dépôt. Les premiers résultats indiquent que la zone est caractérisée une teneur en matière organique faible (2%) ; le faciès sédimentaire est caractérisé par des sables moyens dunaires propres à Nephtys cirrosa. Les échanges d'oxygène et d'ammonium à l'interface eau-sédiment ont été estimés par l'incubation de carottes de sédiment en laboratoire. Les résultats sont caractéristiques des sédiments perméables. En vue d'une décision publique, on peut supposer que cette région est favorable à recevoir des dépôts des déblais de dragage dont l'impact sera réduit par rapport à une zone riche peu profonde à l'embouchure de l'estuaire de la Seine.

Approches bioinformatique et moléculaire pour l'obtention et la caractérisation de peptides synthétisés par un mécanisme non-ribosomial

/ Leclere Valérie / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les travaux présentés dans ce mémoire sont principalement focalisés sur la synthèse peptidique non-ribosomiale. Il s’agit d’une voie de synthèse réalisée chez les microorganismes par des complexes enzymatiques appelés NRPS pour Non Ribosomal Peptide Synthetases et qui est source d’une multitude de composés présentant des structures et des activités remarquables et pouvant trouver des applications dans divers secteurs (médical, cosmétique, agro-alimentaire ou phytosanitaire). Un premier chapitre présente les résultats obtenus sur l’analyse des activités et de la biosynthèse de lipopeptides produits par Bacillus subtilis et des pyoverdines sécrétées par Pseudomonas aeruginosa. Des souches ont été manipulées génétiquement afin d’obtenir une synthèse sélective, des quantités plus importantes de produits, ou des molécules modifiées. Les activités des souches générées ont été analysées, plus particulièrement celles en relation avec les applications phytosanitaires. La seconde partie se rapporte à la mise en place d’une stratégie visant la découverte de nouveaux peptides non-ribosomiaux (NRPs), basée sur des prédictions de structures établies à partir de l’analyse des séquences protéiques des synthétases. Afin d’optimiser les prédictions, nous avons élaboré une plate-forme bioinformatique dédiée aux NRPs (NORINE, disponible à l’adresse http://bioinfo.lifl.fr/norine/), qui contient une base de données et des outils permettant de comparer les motifs structuraux des NRPs. Ces outils ont alors été utilisés pour mettre en évidence la production de nouveaux peptides prédits à partir des séquences génomiques de divers organismes, essentiellement des lipopeptides et des sidérophores dont la biosynthèse et les activités ont été étudiées.

Développement de la spectroscopie résonance magnétique nucléaire pour les solides et la matière molle

/ Lafon Olivier / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Mes thématiques de recherche visent à faire de la spectroscopie RMN une méthode efficace et de routine pour l’analyse des solides et de la matière molle. Cette spectroscopie est notamment l’une des rares méthodes permettant de sonder la structure et la dynamique des solides micro-cristallins, non-cristallins ou hétérogènes à l’échelle atomique. Néanmoins, l’utilisation de la RMN est encore limitée par son manque de sélectivité et de sensibilité. Pour lever ces verrous méthodologiques, nous avons tout d’abord proposé de nouvelles séquences d’impulsions permettant la réintroduction sélective des interactions RMN souhaitées. Par exemple, grâce au recouplage dipolaire 3H3H, nous avons été capables de mesurer des distances internucléaires, de l’ordre de 15 Å, jamais atteintes jusqu’à présent par RMN des solides. De façon plus générale, toujours pour accroître la sélectivité et la sensibilité, nous avons introduit des méthodes de recouplage compatibles avec les hauts champs et les hautes fréquences MAS. Ces nouvelles méthodes ont permis de mettre en évidence de nouvelles proximités 19F19F et 27Al27Al, ou de mesurer des distances 13C14N et 13C17O.Au-delà de la réintroduction sélective des interactions, les séquences d’impulsion peuvent servir aussi à éliminer les interactions dipolaires élevées. Nous avons introduit, par exemple, des techniques de découplage homonucléaire 1H1H, capables d’augmenter la résolution spectrale des spectres 1H à des fréquences MAS élevées (de 30 à 80 kHz). Nous avons aussi développé des méthodes RMN sélectives pour l’attribution des spectres 2H en milieu orienté. Ces méthodes constituent des outils efficaces pour l’analyse stéréochimique en milieu anisotrope chiral. La RMN du 2H dans ce type de milieu permet non seulement de discriminer une grande variété d’énantiomères, dont les énantiomères de chiralité isotopique, mais aussi d’observer des changements de conformation, invisibles en milieu achiral. Mes projets de recherche actuels visent à relever un défi plus difficile : celui de l’augmentation de la sensibilité de la RMN et de la diminution des temps d’acquisition. C’est dans cette optique que nous avons initié un projet sur la polarisation dynamique nucléaire (DNP) des solides. Nous cherchons en particulier à explorer les potentialités de cette technique pour la caractérisation des matériaux et des catalyseurs. En outre, si la DNP permet d’accroître la sensibilité d’un facteur 10 à 100, la durée des expériences multi-dimensionnelles pourra être réduite par l’utilisation de méthodes optimisées d’échantillonnage et de traitement. Nous testons l’efficacité de ces méthodes dans le cas de la RMN des solides.

Exploration numérique de comportements asymptotiques pour des équations de transport-diffusion

/ Lafitte-Godillon Pauline / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
On s'intéresse à la modélisation, l'analyse et la simulation de différents problèmes issus de la physique et de la biologie, de la mécanique à l’échelle moléculaire ou particulaire, niveau dit « microscopique », à la diffusion non-linéaire, niveau « macroscopique », en passant par des équations cinétiques décrivant la distribution en vitesse de particules, niveau « mésoscopique ». Le point commun de ces travaux est l’étude de comportements asymptotiques et la recherche d’explications de phénomènes observables macroscopiquement par des descriptions micro ou mésoscopiques à l’aide d’outils numériques. Les applications proposées ici sont, pour la partie physique, liées à la thermodynamique couplée ou non avec du transfert radiatif ou une dynamique particulaire raréfiée et, pour la partie biologie-chimie, à des problèmes de propagation d’information par des mécanismes de transport ou de diffusion, ainsi qu’à la recherche de formation de motifs et à l’étude d’extinction de populations. Les équations aux dérivées partielles étudiées proviennent de modèles déterministes ou probabilistes et se classent dans les catégories de transport et de diffusion évolutifs. L’apparition, lors de l’adimensionnement des problèmes, de petits paramètres qui augmentent l’influence de certains des phénomènes caractéristiques dans la solution peut entraîner des difficultés importantes lors du traitement numérique, ce qui impose le recours à des solutions nouvelles permettant de recouvrer au minimum le comportement macroscopique prédit par les observations et par l’analyse mathématique.

Les Sialyltransférases au "sein" des cancers

/ Krzewinski-Recchi Marie-Ange / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Depuis de nombreuses années, des changements de glycosylation et en particulier de sialylation ont été observés lors du processus de cancérisation. Le rôle précis et la régulation de l’expression et de l’activité des sialyltransférases responsables de la formation des structures sialylées commence seulement à être appréhendé. Différents aspects d’étude des sialyltransférases tels que leur expression transcriptionnelle dans le cancer du sein à des fins pronostiques, l’impact de leur surexpression sur les propriétés des cellules cancéreuses, le clonage des ADNc et la caractérisation de nouvelles sialyltransferases, ainsi que la régulation transcriptionnelle des gènes codant ces enzymes, ont été abordés tout au long de mon parcours scientifique. Ce parcours a débuté par l'étude de l’expression des sialyltransférases dans le cancer du sein.- Comme certaines de ces enzymes ne peuvent être différenciées par un test enzymatique in vitro, l’étude précise des mécanismes de sialylation nécessite la détermination du niveau d’expression des ARNm des sialyltransférases. Une technique de Multiplex RT-PCR permettant de visualiser le profil d’expression de 5 sialyltransférases a permis d’étudier l’expression de ces sialyltransférases dans 49 biopsies de patientes atteintes de cancer sein. Nous avons pu corréler l’expression de deux sialyltransférases, ST3Gal III et ST6Gal I, à un mauvais pronostic de l’évolution des tumeurs mammaires. L’expression de ST3Gal III, enzyme responsable de la biosynthèse de l’antigène sialyl-Lewisa, a en particulier été corrélée à un mauvais pronostic de survie.- L’une des hypothèses actuelles suppose que les motifs sialyl-Lewisa et sialyl-LewisX portés par les cellules cancéreuses seraient reconnus par les sélectines des cellules endothéliales (E-sélectine) et cette reconnaissance interviendrait lors de la formation de métastases. Une étude ultérieure sur 135 biopsies de patientes atteintes de cancer du sein sans invasion ganglionnaire, a confirmé qu’un ratio d’expression élevé de ST3Gal III vis-à-vis de ST6Gal I, associé à une forte concentration en sE-sélectine circulante est un facteur de mauvais pronostic pour la survie des patientes. Un autre déterminant sialylé, l’antigène sialyl Tn, est également surexprimé dans les cancers du sein et utilisé comme marqueur pronostique de l’évolution tumorale. Cependant, les lignées cancéreuses de sein, dont les MDA-MB-231, couramment utilisées comme modèle cellulaire, n’expriment pas cet antigène.- Afin de déterminer le rôle de l’antigène sialyl Tn dans le développement tumoral et la biologie des cellules cancéreuses, la transfection stable de cellules MDA-MB-231 avec un vecteur d’expression contenant la séquence codante de la sialyltransférase ST6GalNAc I a été réalisée, permettant l’expression de l’antigène sialyl Tn à la surface cellulaire. Celle-ci induit une perte de l’adhésion cellules-cellules et une augmentation de la migration de ces cellules. La connaissance de l’ensemble des gènes de sialyltransférases humaines est indispensable afin d’appréhender les modifications de l’expression de tous ces gènes lors du développement tumoral. L’évolution fulgurante de la connaissance du génome humain nous a permis, à l’aide d’outils bioinformatiques, d’identifier les gènes et de cloner les ADNc codant pour de nouvelles sialyltransférases humaines : ST6GalNAc II et IV.- Enfin, nous avons récemment cloné l’ADNc et caractérisé la spécificité enzymatique d’une nouvelle sialyltransférase humaine: l’2,6-sialyltransférase ST6Gal II. Nous avons entrepris l’étude de la régulation de la transcription de son gène, ST6GAL2, de manière à déterminer les mécanismes qui contrôlent son expression limitée essentiellement au cerveau. Les résultats obtenus semblent indiquer un rôle de cette enzyme dans la différenciation neuronale.Une étude parallèle sur l’effet des cytokines pro-inflammatoires IL-6 et IL-8 sur des explants bronchiques humains a montré une forte augmentation de l’expression de ST6GAL2, suggérant un rôle de cette enzyme dans les modifications de glycosylation induites par l’inflammation chez des patients atteints de mucoviscidose.- De plus, la régulation transcriptionnelle de gènes de sialyltransférases (ST3GAL4 et ST3GAL6) et de fucosyltransférases (FUT3 et FUT11), dont l’expression est augmentée sous cytokine et potentiellement impliqués dans la biosynthèse du sLex et du 6-sulfo-sLex, ligands bronchiques préférentiels de P. aeruginosa, sera étudiée. Ainsi, la connaissance des mécanismes moléculaires de régulation transcriptionnelle des sialyltransférases et de leur dérégulation observée dans de nombreuses pathologies est nécessaire à la compréhension des mécanismes impliqués dans les processus tumoraux et métastatiques des cellules, ainsi que pour l’exploration de nouvelles voies dans la thérapie anticancéreuse.

Immigration, déviance et travail social : de la sociologie interactionniste à la sociologie de la reconnaissance

/ Jovelin Emmanuel / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Cette HDR présente des travaux qui se situent à l’articulation de trois domaines de recherche : La sociologie de l’’immigration , la sociologie de la déviance et de l’exclusion sociale et la sociologie de l'intervention sociale. Elle tente de relire les travaux réalisés au regard de la théorie de la reconnaissance sociale d’Axel Honneth, parce que nombreux problèmes sociaux et politiques rencontrés par les individus étudiés dans mes travaux prennent sens si on les analyse sous l’angle de la reconnaissance. On entend par reconnaissance le fait de donner une importance ou d’attribuer une valeur, une qualité, une aptitude à une personne. La théorie de la reconnaissance permet d’analyser l’expérience de l’injustice et l’action politique des groupes confrontés aux inégalités, au racisme et aux discriminations. En tant que théorie de la réalisation de soi, son intérêt réside dans le trajet qu’elle opère entre l’injustice vécue et la justice exigée, et elle prend en compte l’ensemble des conditions sociales et politiques qui préservent l’intégrité personnelle. Dans la première partie, je m’intéresse à la question migratoire en tant qu’enjeu et déni de reconnaissance. Les groupes mobilisés, notamment les travailleurs sociaux d’origine étrangère, les jeunes issus de l’immigration, les immigrés âgés et les mineurs isolés étrangers vivent l’expérience du racisme et des discriminations comme un déni de reconnaissance qui exige réparation. Je montre que la négation des identités culturelles des jeunes issus de l’immigration a constitué une situation de violence créant les conditions de l’émergence des groupes ethniques et leur mobilisation pour la reconnaissance de leurs intérêts. La deuxième partie aborde la problématique des exclus et des déviants en montrant que les enfants violents, les habitants des quartiers difficiles, les malades alcooliques, les clients de la prostitution et les jeunes sans domicile fixe ont souvent à pâtir de leur exclusion sociale et d’un déni de reconnaissance qui tendent à remettre en question la qualité de la vie. La dernière partie, s’organise autour du champ de « l’intervention sociale/travail social » : champ de reconnaissance, de déni de reconnaissance et en lutte pour sa propre reconnaissance. Elle traite de l’histoire des métiers du social et des débats actuels autour de la professionnalisation de ces métiers et de la discipline travail social. Enfin, la conclusion générale revient sur les travaux présentés en faisant le lien avec la théorie de la reconnaissance et en explicitant en quoi elle ouvre de nouvelles pistes de compréhension concernant les individus ou les groupes confrontés aux injustices sociales, au mépris etc.

Métaheuristiques coopératives : du déterministe au stochastique

/ Jourdan Laetitia / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce travail présente nos principales contributions à la résolution de problèmes d'optimisation combinatoire en environnements déterministe et stochastique. Au niveau des métaheuristiques, une vue unifiée de la conception de métaheuristiques à solution unique et de métaheuristiques multi-objective est proposée. Cette unification a permis notamment de retravailler la plateforme ParadisEO afin d’offrir plus de flexibilité et de polyvalence. La synthèse des travaux présente également une vue unifiée des métaheuristiques coopératives. Nous montrons que cette vue convient aussi bien pour des coopérations entre métaheuristiques que des coopération entre des métaheuristiques et des méthodes exactes mais également des coopérations entre des métaheuristiques et des algorithmes d’extraction de connaissances. Différents exemples de coopérations réalisées dans mes travaux de recherche illustent ces coopérations et leur application à des problèmes d’optimisation combinatoire mono- et multi-objectif. Cette habilitation se termine par la présentation de travaux réalisés en optimisation stochastique notamment dans le cadre de l’optimisation sous incertitude et de l’optimisation dynamique. L’importance des critères de robustesse est discutée ainsi que l’intérêt et la mise en œuvre de méthodes coopératives dans un contexte dynamique. Les principales applications présentées on été réalisées sur des problèmes en transport et logistique ainsi qu’en biologie dans le cadre de l’ANR Dock.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10