• 39 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Supporting Software Evolution in the Organizations

/ Anquetil Nicolas / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 09-05-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les systèmes logiciels font maintenant partie intrinsèque de nos vies à tel point que nous ne les voyons plus. Ils pilotent nos téléphones, nos voitures, nos loisirs, nos banques, nos magasins, nos villes, … Cela apporte de lourdes contraintes à l'industrie du logiciel car tous ces systèmes doivent être continuellement mis à jour, corrigés, étendus quand les utilisateurs et consommateurs expriment de nouveaux besoins. Le résultat en est que la plus grande part de l'activité de génie logiciel peut être classifié comme de la Maintenance Logicielle, « La totalité des activités requises pour fournir un support efficient d'un système logiciel ». Dans un écosystème où la puissance de calcul des ordinateurs, ou beaucoup d'autres métriques reliées comme la capacité des disques, ou le débit des réseaux, double tous les 18 mois (« loi de Moore »), les technologies évoluent rapidement. Dans cet écosystème la maintenance logiciel souffre de l'inconvénient de devoir traiter le passé (langages du passé, systèmes existants, vielles technologies). Elle est souvent mal perçue et traitée comme une punition. À cause de cela, les solutions et les outils pour la maintenance logicielle sont depuis toujours très en retard sur ceux pour le développement. Par exemple, l'antique méthode de correction de problème consistant à insérer des instructions pour retracer et comprendre le flot d'exécution d'un programme est toujours complètement actuelle. Toute mon activité de recherche s'est concentrée à aider les gens à faire de la maintenance logicielle dans de meilleures conditions ou plus efficacement. Une approche holistique du problème doit considérer le logiciel qui doit être maintenu, les gens qui le font et les organisations dans lesquelles et pour lesquelles cela est fait. Pour cela, j'ai étudié différents aspects du problème qui seront présentés en trois parties dans ce document : Le Logiciel : Le code source est la pièce centrale de l'activité de maintenance logicielle. Quelque soit la tâche (ex : amélioration ou correction d'erreur), elle revient typiquement à comprendre le code source actuel pour trouver quoi changer et/ou ajouter pour obtenir le comportement souhaité. J'ai étudié comment contrôler l'évolution du code source, comment prévenir son délitement et comment remédier à des mauvaises situations ; les Gens : L'un des principaux avantages des personnes qui traitent de maintenance logicielle est les connaissances qu'elles ont de l'informatique (techniques de programmation), du domaine d'application, du logiciel lui-même. Il est très significatif que de 40 % à 60 % du temps de maintenance logicielle soit passé à lire le code pour comprendre ce qu'il fait, comment il le fait et comment il peut-être changé ; les Organisations : Elles peuvent avoir un profond impact sur la façon dont des activités comme la maintenance logicielle sont exécutées par les individus. [...]

Watermarking security: fundamentals, secure design, and attacks

/ Bas Patrick / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 23-01-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce mémoire vise à présenter mes activités de recherche liées à la problématique de sécurité de tatouage. Il s'accompagne également d'une présentation rapide de mes responsabilités liées à l'organisation d'événements scientifiques, aux tâches éditoriales, ou encore à l'enseignement. Si le tatouage consiste en l'insertion d'une information imperceptible et indélébile dans un contenu hôte, la sûreté de l'insertion est aussi de première importance. Une insertion sûre permet en effet d'assurer qu'il est impossible à un adversaire d'avoir accès à l'information de tatouage, ou encore de l'effacer sans également détruire le document hôte. Après une introduction générale définissant notamment la méthodologie qu'il convient d'adopter pour appréhender cette problématique, le second chapitre présente les méthodes de tatouage les plus utilisées dans la littérature (les méthodes par étalement de spectre et les méthodes de codage informées). Le troisième chapitre décrit comment distinguer différentes classes de sécurité telles que la clé-sécurité ou la sous-espace sécurité, mais aussi comment mesurer la sécurité d'une méthode de tatouage via le calcul de la taille de la clé associée à un schéma donné. Le chapitre suivant présente différentes méthodes d'insertion qui se veulent sûres, c'est à dire des méthodes où l'adversaire est dans l'impossibilité d'avoir un accès à l'information insérée sans la connaissance de la clé secrète. Ces méthodes contraignent la distribution du contenu tatoué et nous présentons notamment des solutions permettant de minimiser la distorsion d'insertion dans ce cas-ci. Le cinquième chapitre présente un panorama d'attaques cherchant à estimer la clé utilisée lors de l'insertion et permettant de mettre à mal la sécurité des schémas de tatouage présentés dans le second chapitre. Enfin le dernier chapitre présente son lot de conclusions mais aussi de questions restées jusqu'à présent ouvertes.

Éco/biotechnologies pour fonctionnaliser les textiles, et application au contact du vivant

/ Behary Massika Nemeshwaree / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 13-01-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Mes travaux de recherche sont orientés vers la mise en œuvre des textiles fonctionnels et/ou biofonctionnels en utilisant des écotechnologies et/ou des biotechnologies. L’objectif est de fonctionnaliser le textile en utilisant des molécules issues du vivant (colorants, peptides, biosurfactants, enzymes, biopolymères, etc…), pour l’application au contact du vivant et/ou pour une réduction des impacts environnementaux. Des textiles biofonctionnels peuvent être élaborés par l’immobilisation de molécules bioactives au textile et/ou par une modification des propriétés de surface des fibres. L’immobilisation des biopolymères avec ou sans écotechnologies permettent de varier les propriétés physico-chimiques de surface : énergie de surface, potentiel zêta, adhésion …Ces textiles peuvent ainsi interagir avec des milieux biologiques (bactéries, matrice extracellulaires, cellules eucaryotes, etc…). Les caractérisations biologiques ont été effectuées par nos partenaires spécialisés dans la microbiologie (PROBIOGEM) ou en biologie cellulaire (INSERM). Mes travaux ont montré que l’utilisation des molécules antibactériennes (nisine, curcumine) combinée avec des écotechnologies (plasma, l’excimère UV) peuvent rendre les textiles antibactériens. Les techniques d’immobilisations doivent cependant prendre en compte d’une part, l’instabilité de ces molécules dans certaines conditions, et d’autre part, leur mode d’action. D’autre part, nous avons identifié les paramètres clés de la bioadhésion des matrices extracellulaires (la surfactine) produites par la bactérie Bacillus subtillus dans des procédés biotechnologiques. Ces travaux offrent des pistes quant à la nature des traitements à effectuer pour empêcher le colmatage (biofouling) des membranes textiles (utilisés pour l’aération de ces bactéries) ou au contraire, pour promouvoir la récupération de la surfactine par sorption sur membrane textile fonctionnalisé. Mes travaux se sont aussi portés sur l’étude des paramètres textiles pertinents pour la culture des cellules ostéoblastes sur des textiles en fibres de PLA. Les molécules issues du vivant ont été aussi étudiées pour leur application dans le traitement d’ennoblissement des textiles, qui engendre des problèmes environnementaux importants. Il est d’une part nécessaire d’étudier le potentiel d’utilisation des éco/biotechnologies en remplacement des procédés traditionnels, et d’autre part d’utiliser l’Analyse de cycle de Vie (ACV) pour identifier les procédés les plus respectueux de l’environnement. Nos recherches montrent que ces molécules peuvent substituer les molécules et/ou les procédés chimiques : la vanilline peut remplacer les véhiculeurs dans la teinture du PET ; l’enzyme lipase peut hydrophiliser la surface de PET au même titre que le traitement plasma ou à la soude, etc…. [...]

Shape Analysis of 3D Human Faces and Applications

/ Ben Amor Boulbaba / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 02-12-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
En Vision par ordinateur, les caractéristiques visuelles issues des images, sont souvent représentées dans des espaces vectoriels (linéaires) et plus particulièrement Euclidiens. Cependant, les formes des objets (courbes ou surfaces) vivent dans des espaces de structures non-linéaires, appelés aussi espaces courbes. D.G. Kendall définit la forme par l'information géométrique qui reste lorsque les effets de translation, d'échelle et de rotation sont filtrés. L'analyse de formes continues nécessite en plus de s'en passer de ces transformations, l'invariance aux paramétrisations. Plus formellement, une forme est définie par sa classe d'équivalence, c'est-à-dire un espace quotient de préformes par les groupes de transformations (groupe de rotations et groupe de difféomorphismes), une fois l'invariance à l'échelle et à la translation traitée. Une approche émergente qui mobilise de plus en plus de chercheurs de différents horizons – des géomètres en dimension infinie, informaticiens spécialistes en vision par ordinateur ainsi que des statisticiens – considère l'espace des formes comme une variété Riemannienne sur laquelle il est possible d'avoir recours aux outils classiques de la géométrie différentielle. Mes travaux de recherche rejoignent les efforts de cette communauté. Je me suis intéressé plus particulièrement à l'analyse de formes faciales et à leurs dynamiques avec une approche basée sur l'information tridimensionnelle (3-D). Le passage à la 3-D a suscité l'intérêt d'une bonne partie de la communauté vue les problèmes inhérents à l'analyse 2-D comme les variations de la pose et de l'illumination. Cet intérêt est d'autant plus important avec le développement et la démocratisation de caméras capables de fournir la profondeur en chaque point visible de la scène, produisant ainsi des nuages de points ou encore des maillages 3-D. Cependant, dans le contexte de l’analyse faciale, les déformations dues aux expressions faciales ainsi que les données manquantes causées par les occultations constituent des défis scientifiques à résoudre afin d'apporter des solutions robustes et efficaces. Les problèmes fondamentaux que j'ai abordés dans mes travaux sont les suivants, (1) Comment quantifier les déformations des surfaces faciales modulo des transformations rigides et non-rigides ? (2) Comment mettre en correspondance des surfaces faciales? (3) Quelles sont les métriques adéquates de point de vue mathématique et efficaces de point de vue algorithmique pour comparer des surfaces faciales ? (3) Comment calculer des statistiques sur des ensembles de surfaces?, et (4) Peut-on apprendre des caractéristiques géométriques pertinentes pour des tâches de reconnaissance et de classification ? [...]

Les processus institutionnels dans l’environnement des organisations : concepts clefs, mécanismes et contributions pour le management

/ Ben Slimane Karim / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 17-10-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce mémoire est consacré à l’étude des institutions et à leur changement appréhendées sous l’angle de la théorie néo institutionnelle sociologique. Ma stratégie d’approche de la TNI comporte principalement deux axes : un axe d’exploration et un axe de prolongement. Le premier volet de mes travaux s’inscrit dans l’effort de consolider le socle théorique de la TNI et d’y contribuer en poursuivant principalement deux pistes. La première piste a trait à l’usage stratégique du discours La deuxième piste explore la place de la matérialité dans l’explication du changement institutionnel. Le second volet de mes travaux s’inscrit dans un effort de prolongement de la TNI et d’ouverture sur les champs connexes importants du management, essentiellement la stratégie et le marketing.

Valorisation des matériaux alternatifs dans des matrices à base cimentaire

/ Benzerzour Mahfoud / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 15-01-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Le développement durable est défini selon la commission mondiale sur l’environnement et le développement, comme « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Cette prise de conscience a fortement été influencée par les crises économiques et climatiques que nous avons subies lors de ces 20 dernières années et par l’augmentation contstante des besoins en matières premières. L’objectif concret du développement durable est de concilier les besoins des activités industrielles et économiques en constante croissance avec les besoins sociaux et environnementaux souvent négligés par les décideurs. Dans ce contexte, et avant d’envisager d’explorer toute voie de valorisation, il est certainement nécessaire de combler le manque de connaissances en ce qui concerne les caractéristiques intrinsèques et comportementales de bases des matières premières secondaires ou des déchets (matériaux dits alternatifs ). Ceci en comparaison avec les matériaux dits standards dans le domaine du Génie Civil. Ainsi, la ligne directrice de mes travaux de recherche est définie par l’étude du comportement mécanique, hydromécanique et d’interface de ces matériaux, basée sur des couplages expérimentaux et numériques développés à différentes échelles de caractérisation.

Développement de catalyseurs à base de métaux atoxiques pour la polymérisation des diènes, des oléfines et des esters cycliques

/ Bonnet Fanny / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 17-07-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les travaux de recherche présentés sont centrés sur l’élaboration et la caractérisation de catalyseurs de polymérisation à base de lanthanides ou de métaux du groupe III pour la polymérisation stéréosélective des diènes, des oléfines et des esters cycliques. En particulier, des systèmes catalytiques cationiques à base de scandium, d’yttrium et de néodyme ont permis l’obtention de polyisoprène hautement stéréorégulier cis-1,4, possédant une structure identique à celle du caoutchouc naturel, polymère à haute valeur ajoutée utilisé principalement dans l’industrie des pneumatiques et des adhésifs. Le catalyseur de scandium a également conduit à l’obtention de polystyrène purement syndiotactique, matériau qui possède une résistance thermique très élevée. Des composés divalents du samarium et du thulium (degré d’oxydation II), particulièrement sensibles, ont été isolés et caractérisés. L’étude de leur réactivité, notamment sur un monomère modèle l’e-caprolactone, a permis de mettre en évidence la nature de l’espèce active, ainsi que son degré d’oxydation. En parallèle de ces activités, une étude a été réalisée sur la catalyse d’amorçage de la polymérisation du chlorure de vinyle par voie radicalaire en suspension. Ce travail qui visait à réduire la consommation énergétique lors de la production du PVC, a été réalisé en partenariat industriel avec la société INEOS, et fera l’objet d’une partie confidentielle. Les projets de recherche s’orientent vers deux axes : la synthèse organométallique pour la catalyse et la valorisation d’agroressources dans le cadre de projets IFMAS (Institut Français des Matériaux Agro-sourcés).

Décentralisation, concurrence fiscale et concurrence politique

/ Cassette Aurélie / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 21-05-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Le double phénomène d’intégration européenne et de globalisation des économies nationales observé ces deux dernières décennies est à l’origine d’une mobilité accrue des facteurs de production et donc des bases fiscales. La crainte des délocalisations et le souci d’amélioration de l’attractivité des territoires s’affichent de plus en plus comme une des préoccupations des gouvernements. La compréhension de la manière dont les décideurs publics nationaux définissent leur politique budgétaire et fiscale pour attirer des activités constitue mon premier axe de recherche. L’objet est de tester la pertinence empirique de ces interdépendances fiscales et budgétaires entre pays et d’en déterminer l’origine parmi les différents mécanismes mis en lumière par la littérature théorique. Avec la décentralisation, les décideurs publics locaux détiennent des rôles décisifs d’orientation de la politique locale et les électeurs décident à intervalles réguliers de les réélire ou non. Les villes comme les régions sont désormais en concurrence avec des collectivités locales d’autres pays européens lorsqu’elles veulent par exemple attirer de nouvelles entreprises. Mes travaux s’intéressent à la fois aux déterminants des choix publics locaux et aux conséquences de la gestion publique locale sur la réélection des maires sortants. En termes de projet de recherche, un premier axe entend approfondir l’analyse empirique de l’origine des interactions au niveau international, en l’étendant à de nouvelles facettes des politiques publiques (concurrence sociale et vagues de privatisation). Un deuxième axe porte sur les modalités de la décentralisation, en considérant à la fois la question de l’efficacité économique et d’une efficacité d’ordre politique.

Cryptosporidium, de la diversité génétique à la pathogénicité

/ Certad Gabriela / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 09-12-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les espèces du genre Cryptosporidium sont la cause d’une zoonose cosmopolite, la cryptosporidiose, une maladie opportuniste émergente ayant un impact considérable chez les patients immunodéprimés pour lesquels la cryptosporidiose peut devenir chronique voire létale. Dans le cadre de nos travaux de recherche, un modèle murin reproductible de cryptosporidiose a été développé permettant de clarifier la physiopathologie et la dynamique d’infection de Cryptosporidium. Ce modèle a été établi à l’aide de souris SCID (Severe Combined Immunodeficiency) placées sous dexaméthasone (SCID-D). Le fait le plus marquant de ce travail a été la découverte chez les animaux inoculés avec l’espèce zoonotique C. parvum, du développement d’adénocarcinomes digestifs invasifs. De plus, nous avons mis en évidence une variabilité importante de la pathogénicité du parasite en fonction des espèces de Cryptosporidium et des isolats de C. parvum infectant les souris. D’autre part, une corrélation entre l’importance du processus néoplasique et le taux d’infection a été établie. Plus récemment, nous avons également pu démontrer qu’un seul oocyste de C. parvum suffisait à infecter de manière durable la souris SCID-D et à induire les lésions néoplasiques invasives. Enfin, deux voies métaboliques potentiellement impliquées dans ces changements néoplasiques ont été explorées. Des analyses immunohistochimiques ont été menées dans les régions iléo-caecales à l’aide des marqueurs de cancer P53, APC et β-caténine. Pour tous ces marqueurs, des marquages cytoplasmiques anormaux ont été mis en évidence dans les cellules épithéliales néoplasiques. Ces observations suggèrent que les voies métaboliques Wnt et P53, altérées dans les cancers colorectaux humains, sont impliquées dans le développement néoplasique induit par C. parvum chez la souris. La découverte de la capacité de C. parvum à induire des processus néoplasiques chez la souris SCID, constitue la première observation de cancer épithélial induit par un protiste.

Intégration motivique, réelle, et p-adique, et géométrie non-archimédienne

/ Cluckers Raf / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 13-01-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les travaux présentés traitent l’intégration motivique avec charactères additifs et ses principes de transfers d’une part, et la continuité de Lipschitz dans un cadre p-adique pour l’autre part. Etant fortement reliée aux intégrales p-adiques et motivique, la géométrie non-archimédienne joue un rôle important dans ces sujets depuis les travaux de A. Macintyre, J. Denef, L. van den Dries, F. Loeser et bien d’autres. Je présente des travaux commun avec F. Loeser sur l’intégration motivique, avec J. Gordon et I. Halupczok sur des principes de transfert, avec G. Comte et F. Loeser et avec I. Halupczok sur la continuité de Lipschitz dans un cadre p-adique. Cette présentation est basée sur quatre de mes articles récents principaux.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10