• 1 ressource a été trouvée.
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Ce projet qu'est la recherche : Esquisse d'une herméneutique du (méta)projet d'aménagement

/ Delbaere Denis / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 06-06-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Dans quelles conditions la dimension paysagère peut-elle être comprise comme une composante intégrée des projets d'aménagement et de planification du territoire, plutôt que comme un appendice qui leur serait ajouté à titre plus ou moins optionnel? Cette dimension paysagère interne à tout acte de projet d'aménagement, ce "degré zéro du paysage", pouvons-nous l'identifier dans les projets réputés les plus indifférents à leur contexte géographique et social? A partir de quels indices? En employant quelles méthodes? Et comment éviter alors de surinterpréter certains aspects de ces porjets? Pour tenter de répondre à ces questions, les recherches dont il sera ici question, menées de 1998 à 2014, portent sur les sources et les productions urbaines issues du Plan National d'Aménagement du Territoire de 1950, qui a fixé le cadre programmatique d'un urbanisme territorialisé et planifié à distance des terrains et des situations : les giratoires (DEA, 1998), le Plan Voisin de Le Corbusier et la couronne HLM de Lille (Thèse de Doctorat, EHESS, 2004), les politiques de trame verte telles que définies à partir des années 1950 (programme "Art, Architecture, Paysage", 2007), l'édification des grands ensembles français (DAPA, 2010) et celle du réseau des grandes infrastructures de transport (PIRVE, 2013). Un ouvrage inédit ("Le degré zéro du paysage - Le Plan national d'Aménagement du territoire comme (méta)projet de paysage") constitue le premier volume de cette demande d'HDR. Le second ("Ce projet qu'est la recherche") veut clarifier la dimension méthodologique de cette recherche, qui emprunte aux sciences historiques et géographiques (recherche et analyse d'archives des projets, contextualisation des projets étudiés, recueil de témoignages, appropriations d'outils de l'archéologie du paysage), aux sciences du langage (analyse de discours de projet, tant dans leur dimension écrite que graphique), et à la philosophie. L'interprétation des productions du projet, qu'il s'agit ici d'opérer, n'évite le piège de la surinterprétation qu'au moyen d'une herméneutique dont il s'agit de poser les jalons et de mesurer les implications pédagogiques.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10