• 1 ressource a été trouvée.
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Approche R et D d'alliages de structure à finalité industrielle

/ Dhers Jean / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
L'ensemble des travaux de recherche et de développement présentés pour l'habilitation à diriger les recherches depuis la thèse de doctorat, a porté sur les matériaux industriels ou industrialisables. Une première partie de ces travaux concernait les propriétés mécaniques, essentiellement fatigue des aciers et fluage des métaux et alliages réfractaires. Ils ont consisté à relier structure et mécanisme de déformation cyclique, par exemple : Pour l'aluminium et les alliages Al Li, tout d'abord, en mettant en évidence l'importance du glissement dévié, et le rôle tout à la fois des éléments d'addition (Li) qui tendent à rendre le glissement plus planaire et celui des précipités. Pour les aciers 316 L où là aussi l'addition d'azote tend à modifier à la fois le glissement mais aussi la stabilité de la phase γ, et globalement la durée de vie. Pour les aciers austéno-ferritiques moulés et vieillis, un lien à essayer d'être établi entre l'apparition du stade III de la propagation et la structure biphasée du matériau, et le chemin de fissuration. Une deuxième étape a concerné des développements métallurgiques d'aciers spéciaux de construction (type aciers pour roulement, pour ressort, pour forge à froid, boulonnerie...). Les problèmes posés étaient ici industriels et devant être résolus à court terme: amélioration du décapage d'aciers au Cr-Mn (tel que le 38 Cr4), développement d'aciers bas C microalliés pour forge à froid sans traitement thermique; mise au point d'aciers à ressorts de soupape de haute caractéristique en fatigue avec inclusions optimisées, etc [...]. La dernière étape consiste en un retour à une recherche plus "académique", portant essentiellement sur les matériaux haute température : W, Ta, dépôts de barrières thermiques [...]. Des travaux de thèse ont été et sont co-encadrés sur des sujets tels que les mécanismes de carburation du tantale et ses alliages, élaboration d'un alliage W-Y2O3 par mécanosynthèse de poudres de W et d'Y, et frittage; enfin réalisation de dépôts nanostructurés de barrières thermiques par projection plasma.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10