• 1 ressource a été trouvée.
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Rôle des récepteurs nucléaires Rev-erba et Rev-erbb dans le contrôle circadien du métabolisme et le maintien de l’homéostasie énergétique

/ Duez Hélène / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 25-11-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La prévalence du diabète et de l’obésité ne cesse d’augmenter partout dans le monde. Le surpoids (et l’obésité), le manque d’activité physique et le travail posté sont parmi les causes principales du développement des maladies métaboliques et de leurs conséquences cardio-vasculaires. Une meilleure compréhension des mécanismes sous-jacents reste un enjeu de santé publique afin de développer des stratégies thérapeutiques et de changement de style de vie pour améliorer la prise en charge de ces patients. Les récepteurs nucléaires Rev-erbα et Rev-erbβ sont des composants de l’horloge et des régulateurs métaboliques activables par des ligands synthétiques. Ils pourraient donc être des cibles intéressantes pour le développement de nouvelles molécules à visée thérapeutique. Des travaux menés par notre équipe, ainsi que d’autres équipes internationales, ont montré que Rev-erbα joue un rôle majeur dans le métabolisme des lipides, du glucose et des acides biliaires, l’adipogenèse, la réponse inflammatoire des macrophages, et dans le métabolisme du muscle squelettique. Rev-erbβ, tout comme Rev-erbα, participe au contrôle circadien de la synthèse hépatique des lipides. Nous continuerons à étudier leur fonction, en particulier au sein du tissu adipeux et du muscle, et dans le dialogue inter-organes. Nous identifierons de nouveaux(elles) gènes/voies de signalisation cibles de Rev-erbα et Rev-erbβ et ainsi de déterminerons leur potentiel comme nouvelles cibles thérapeutiques pour le traitement des maladies métaboliques prenant en compte les rythmes biologiques.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10