• 45 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Modèles et calcul du raisonnement dynamique

/ Pino Pérez Ramón / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 04-02-1999
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Lorsque les informations sont incomplètes, incertaines ou changeantes les modèles classiques du raisonnement sont inadéquats pour rendre compte de façon fidèle des mécanismes qui sont mis en jeux pour faire des inférences. Dans le but de résoudre ce problème d'inadéquation ont surgi des logiques non classiques : d'une part les logiques dites non monotones et d'autre part la théorie de la révision de la connaissance. Notre travail est une contribution à ces deux domaines. Nous étudions des extensions de la logique préférentielle d'un point de vue syntaxique et sémantique. Nous introduisons de nouvelles techniques de preuve pour des théorèmes de représentation ainsi que des approches topologiques qui dans le cas infini s'avèrent très fructueuses. Une étude systématique de l'abduction, c'est-à-dire de la recherche des explications, est proposée. Des liens étroits avec la logique préférentielle sont montrés. Ces liens suggèrent des mécanismes de calcul pour la recherche des explications. Par ailleurs un théorème de représentation de relations abductives en termes d'ordres est donné. Concernant notre approche de la théorie de la révision de la connaissance notre contribution présente deux aspects. D'abord une approche pragmatique : pour des raisons d'efficacité dans le traitement nous restreignons la logique à essentiellement le chaînage avant. Dans ce cadre nous proposons plusieurs opérateurs de changement et donnons une méthodologie inspirée de l'approche d'Alchourron, Gärdenfors et Makinson pour analyser le comportement de nos opérateurs. L'autre contribution à la théorie de la révision est une extension de celle-ci au cas où il y a des sources d'information multiples et sans priorités. Il s'agit d'une logique pour la fusion de l'information. Ceci est particulièrement important pour extraire de l'information lorsque plusieurs agents ayant le même degré de confiance coopèrent. Plusieurs méthodes de fusion sont proposées et une analyse de leurs propriétés structurelles est donnée.

Étude de la biodégradabilité des xénobiotiques réfractaires : les herbicides s-triazines et acetamides

/ Yanze Kontchou Clotaire / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999

Matériaux de basse dimensionnalité conducteurs par anion oxyde : corrélation structure-propriétés

/ Vannier Rose-Noëlle / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999

Aspects ondulatoires du transport dans les structures artificielles : applications aux dispositifs électroniques quantiques et cristaux photoniques

/ Vanbésien Olivier / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999

Rôles des mucines dans la différenciation et la prolifération cellulaire

/ Van Seuningen Isabelle / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999

Post-décharges d'azote en écoulement : production, diagnostics spectroscopiques et applications

/ Supiot Philippe / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les décharges microondes constituent une forme intéressante de source plasma, car elles allient la compacité à l'efficacité du transfert de puissance. Leur utilisation dans l'azote en écoulement à basse pression connaît un essor constant du fait des fortes densités d'espèces actives ainsi générées, tels les atomes d'azote, mais aussi, les molécules électroniquement et vibrationnellement excitées. La post-décharge résultante de ces plasmas conduit à la formation d'une zone d'ionisation secondaire, qui domine la cinétique du gaz pour des temps de post-décharge s'étendant de la milliseconde à la centaine de milliseconde. L'étude de cette zone, privilégiée dans la première partie de ces travaux, fait appel à différentes techniques, telles la spectroscopie optique d'émission pour les principaux émetteurs neutres et ionique, mais aussi la spectroscopie Raman spontanée pour l'état électronique fondamental. Une première détermination quantitative de l'excitation vibrationnelle dans une ionisation secondaire a été effectuée montrant les performances tout à fait intéressantes de la diffusion Raman spontanée.Les populations vibrationnelles des principaux émetteurs ont révélé les particularités cinétiques de ce milieu. Leur analyse tant qualitative que quantitative a permis de dégager les mécanismes dominants et de mettre en place les bases d'une description plus fine dans une optique de modélisation de la cinétique de post-décharge. Les mécanismes possibles de l'ionisation sont également abordés. Afin de faciliter la modélisation, la température du gaz a fait l'objet d'un travail approfondi confrontant les résultats de différentes approches fondées sur la température spectroscopique d'une espèce moléculaire, l'exploitation quantitative des spectres Raman et la mesure de la réflectance d'une lame de Pyrex immergée dans le plasma. Une deuxième partie est consacrée à la comparaison de performances de différents coupleurs microondes au travers de l'ionisation secondaire ou de la concentration des atomes d'azote. Par ailleurs, des mesures des champs électriques intracavité et spectroscopiques en décharge ont été entreprises pour étudier les mécanismes de couplage onde-plasma. Un bilan de la puissance instantanée disponible pour la génération d'atomes a permis la comparaison des sources, mettant en relief les potentiels importants d'un coupleur 915 MHz de grande section comme générateur de plasmas pour des réacteurs de très grands volumes. Les apports de la spectroscopie d'émission au contrôle de différents procédés assistés par plasma, qu'il s'agisse de dépôt en couches minces ou de traitement de surface, sont développés dans une dernière partie. Trois exemples sont utilisés pour illuster ces aspects, l'un concrnant la maîtrise d'un dépôt à propriétés spécifiques, un seond, l'interaction réciproque post-décharge-dépôt et enfin u ndernier montrant la corrélation possible entre les propriétés surfaciques d'un polymère et celles de la phase gazeuse.

La galvanisation : fondements thermodynamiques et comportements mécaniques

/ Reumont Guy / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La description thermodynamique des systèmes ternaires Fe-Zn-X (X=Al, Ni, Si, Mn, Ti, Pb) ou quaternaires Fe-Zn-X-Y à 450 °C, bien que très académique en apparence, trouve une utilité toute particulière dans l'étude des processus de galvanisation industrielle. La connaissance des équilibres entre phases liquide et solide dans ces diagrammes permet même d'envisager d'autres techniques de galvanisation basées sur l'addition d'éléments de transition au bain de zinc (Mn, Ti, Sn ou tout autre combinaison entre ces différents éléments). Celles-ci visent essentiellement à limiter la réactivité d'aciers calmés ou semi-calmés au silicium avec le bain de galvanisation mise en évidence par des sur-épaisseurs de revêtement comme l'a montré Sandelin en 1941. Néanmoins, même si ces processus limitent les prises en zinc excessives, le principal inconvénient dû à l'addition d'élément d'alliage trouve son origine dans l'augmentation du nombre de degrés de liberté et donc dans l'apparition possible de composés intermétalliques ternaires, quaternaires (mattes de galvanisation)... A ce titre, nous avons interprété le rôle prépondérant du silicium sur la réaction zinc-acier en nous appuyant à la fois sur la description de ces diagrammes et sur une étude cinétique et morphologique précise. De plus, l'addition de nickel au bain de galvanisation a fait l'objet d'une attention particulière : une modélisation de l'apparition des mattes et de la modification de la courbe de Sandelin a été proposée reposant sur les diagrammes Fe-Zn-Ni et Fe-Zn-Ni-Si. De même, les phénomènes de idffusion, de germination, de croissance des composés intermétalliques sur le processus de galvanisation, influencent notablement la morphologie des revêtements, directement en relation avec le comportement mécanique des couches de galvanisation. Afin d'optimiser les différentes caractéristiques du matériaux revêtu, une étude mécanique a permis d'expliquer l'existence de fissures et leurs conséquences en corrosion sous contraintes. Sous sollicitations mécaniques, et en présence d'un environnement corrosif, la fragilité de la phase Delta1 est une condition nécessaire à la production et la localisation en tête de fissures de protons conduisant à une fragilisation par l'hydrogène du matériau " acier galvanisé ".

La stérilité mâle cytoplasmique chez la chicorée

/ Rambaud Caroline / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999

Analyse factorielle d'un processus : problèmes d'approximation et de régression

/ Preda Cristian / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999

Méthodes entropiques pour l'aide au diagnostic et l'optimisation des systèmes de détection

/ Pomorski Denis / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1999

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10