• 45 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Systèmes à deux composants et minisatellites chez Mycobacterium tuberculosis

/ Supply Philip / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Après une thèse consacrée à la caractérisation biochimique et fonctionnelle d'enzymes de transport membranaire de la levure Saccharomyces cerevisiae, j'ai consacré mes recherches principalement à l'étude de mécanismes de réponse adaptative et de variation génétique chez les mycobactéries pathogènes. Tourné au départ vers la compréhension des mécanismes contrôJant la virulence mycobactérienne, ce sujet s'est d'abord centré sur l'étude de systèmes de transduction sensorieUe à deux composants. Ces systèmes à deux composants constituent en une cible privilégiée, car chez bon nombre de bactéries infectieuses, ils jouent un rôle central dans les interactions avec l'hôte. Avant que le génome de Mycobacterium tuberculosis ne soit disponible, j'ai cloné l'opéron senX3-regX3 codant un capteur et un régulateur transcriptionnel de système à deux composants chez Mycobacterium tubel'culosis et Mycobacterium bovis BCG. La cascade de phosphorylation à la base d++

Protocoles réseaux pour la gestion d'une large population de petits objets portables et sécurisés

/ Simplot David / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Le travail de recherche exposé concerne les réseaux mobiles sans fils de très grande taille -plusieurs milliers, voire dizaines de milliers d'objets - où les noeuds sont des POPS (Petits Objets Portables et Sécurisés) tels que des étiquettes électroniques, des capteurs ou des assistants personnels (PDA). Trois domaines différents sont abordés: les étiquettes électroniques qui sont de très petits équipements (3 mm2 de silicium), le contrôle de topologie dans les réseaux mobiles et l'étude de la diffusion d'information dans les réseaux dits ad hoc. Dans le domaine des étiquettes électroniques, notre apport principal est le développement d'un protocole d'anticollision par rondes adaptatives. Ce protocole utilise un système permettant à l'interrogateur (lecteur) d'évaluer périodiquement le nombre d'étiquettes électroniques actives présentes dans le champ. Ceci lui permet d'optimiser la suite de l'identification. Des mécanismes pour la détection de collision++

Les acritarches de l'Ordovicien : applications en biostratigraphie, paléogéographie et paléoécologie

/ Servais Thomas / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les acritarches sont des microfossiles relativement peu connus. Définis comme un assemblage polyphylétique, les acritarches représentent un groupe informel, qui inclut des microfossiles à paroi organique d'affinités biologiques incertaines, c'est-à-dire tous les palynomorphes qui ne peuvent pas être attribués à un organisme bien défini. La plupart des acritarches du Paléozoi͏̈que sont probablement des kystes d'organismes à ranger dans les algues unicellulaires marines. Ainsi, les acritarches sont considérés comme le constituant majeur du microphytoplancton organique des océans paléozoi͏̈ques. Après quelques études sporadiques, les acritarches ne sont analysés en détail que depuis quelque quarante années, c'est-à-dire depuis le début des recherches pétrolières à partir de la fin des années 1950, quand l'énorme potentiel biostratigraphique des microfossiles fut reconnu. Ainsi le premier but de la recherche était incontestablement la biostratigraphie. Le présent travail illustre l'étude des acritarches de l'Ordovicien dans une dizaine de chapitres qui se fondent sur 18 articles scientifiques publiés ou à paraître. Après quelques commentaires sur la définition et l'interprétation du terme "acritarches", une révision de l'historique de l'étude des acritarches et un rappel des techniques d'études utilisées sont présentés. Ensuite, ce travail tente de comprendre l'évolution de la paléobiodiversité des acritarches de l'Ordovicien avant d'illustrer le potentiel du groupe pour des applications biostratigraphiques, paléogéographiques et paléoécologiques, travaux qui se fondent sur des études détaillées de la taxonomie de quelques morphotypes sélectionnés. Parmi les travaux biostratigraphiques, il y a d'abord les datations de sédiments dont l'âge était inconnu auparavant, incluant des roches métamorphiques avec des acritarches extrêmement mal préservés. D'autres travaux illustrent l'utilité des acritarches pour la définition des limites stratigraphiques et leur corrélation aux échelles locale, régionale et globale. Une révision détaillée des connaissances de la distribution paléogéographique des acritarches de l'Ordovicien est présentée. Les distributions de plusieurs morphotypes sont indiquées sur des reconstitutions paléogéographiques à différentes époques de l'Ordovicien, montrant la présence de deux "paléoprovinces" d'acritarches qui permettent notamment de "voir" la paléosuture entre les continents Avalonia et Baltica. Les travaux sur les acritarches "galéates" illustrent la question de la notion d'espèce chez les acritarches. Dans la littérature, on trouve 4 "genres" et 84 "espèces" décrits dans ce complexe morphologique. En comparaison avec des études récentes de cultures de dinoflagellés, les changements morphologiques peuvent éventuellement être mis en relation avec des changements écologiques et il se pourrait que les 84 "espèces" représentent des écophénotypes produits par une seule et même espèce biologique.

Un parcours explicite en théorie multiplicative

/ Ramaré Olivier / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003

Interactions neuro-glio-endothéliales et contrôle neuroendocrine de la fonction de reproduction

/ Prevot Vincent / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Chez les mammifères, dont l'Homme, l'acquisition de la maturité sexuelle et la fonction de reproduction adulte sont contrôlées au niveau central par la sécrétion d'une neurohormone appelée GnRH (gonadotropin releasing hormone). Cette neurohormone est exclusivement produite par une petite population de neurones hypothalamiques que sont les neurones à GnRH et dont l'activité est soumise à de nombreuses régulations. De récents travaux auxquels j'ai participé démontrent que la libération de GnRH, en plus d'être contrôlée par certaines influences neuronales et hormonales, est fortement modulée par les interactions qui s'établissent entre les neurones à GnRH et la glie qui les entoure, ainsi que par l'endothélium des capillaires portes hypothalamo-hypophysaires qui reçoivent leur produit de sécrétion. L'ambition de mon programme scientifique est dans un premier temps de déterminer si la nature de ces interactions impliquant des cellules non-neuronales est purement biochimique, via la sécrétion de molécules bioactives, ou si elle implique aussi des phénomènes de plasticité morphologiques, c'est à dire le remaniement des différents éléments cellulaires entourant les neurones à GnRH pouvant alternativement faciliter ou empêcher la libération de leur neurohormone. Dans un deuxième temps mon objectif sera d'identifier les déterminants moléculaires de cette plasticité biochimique et/ou morphologique ainsi que leurmécanisme d'action. La connaissance approfondie des mécanismes neuroendocriniens qui contrôlent la libération de GnRH permettra sans aucun doute de mieux comprendre certaines pathologies humaines de la reproduction telles que les phénomènes de puberté précoce, de retard pubertaire d'origine centrale, et d'aménorrhée d'origine hypothalamique, le but avéré étant d'aboutir à l'identification de potentielle cibles thérapeutiques pour ces pathologies.

Contributions à la théorie des processus à longue mémoire et à la statistique bayésienne

/ Philippe Anne / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les résultats présentés dans ce document portent essentiellement sur les deux thèmes suivants: la statistique bayésienne et la théorie des processus à longue mémoire. Dans la première partie, nous proposons une approche bayésienne pour quelques problèmes de sélectio de modèles. Ces méthodes nécessitent en particulier la mise en oeuvre d'algorithmes de Monte Carlo par chaînes de Markov en dimension variable. La seconde partie est consacrée aux processus à longue mémoire. Pour différentes classes de modèles, nous développons des méthodes d'estimation de l'intensité de la mémoire. Nous abordons ensuite les questions de détection de phénomènes à longue mémoire en proposant deux procédures de test. Finalement, nous étudions le comportement asymptotique de statistiques associées à des processus à longue mémoire.

L'exploitation de l'espace et la mobilité des groupes humains au travers des assemblages lithiques à la fin du Pléistocène moyen et au début du Pléistocène supérieur : la moyenne vallée du Rhône entre Drôme et Ardèche France

/ Moncel Marie-Hélène / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
des besoins des hommes dans le cadre de leursactivités (types de produits de débitage, outillages), et donc des stratégies de production employées pour y aboutir. Un developpement plus important porte sur le site de Payre,dont la fouille a débuté en 1990 et s'est achevée en 2002. Ce site, cavité éffondrée en bordure de la vallée du Rhône et datée des stades isotopiques 6 et 5, permet d'examiner en détail des types de haltes saisonnières pour la chasse d'une ou quelques espèces privilégiées, et en conséquence de préciser les types d'exploitation de l'environnement, d'occupation de l'espace et les comportements de subsistance. L'ensemble des données sur les sites de la région aboutit au final à une synthèse régionale et chronologique sur le site et son espace: approvisionnement en matières premières, chaînes opératoires de débitage et de façonnage au cours du temps, question de la variabilité des assemblages lithiques au travers de la fonction du site, con tinuité et discontinuité des occupations humaines dans un site et dans la région. Les conclusions vont vers l'hypothèse de groupes mobiles, gérant les richesses locales, tant minérales que fauniques, lors d'occupations de courte durée. L'originalité de cette zone géographique peut alors être examinée face à d'autres espaces, comme la grande plaine nord-européenne ou le sud-ouest de la France. région enclavée. Le secteur géographique de la "moyenne vallée du Rhône", entre Ardèche et Drôme, est un ensemble de plateaux et vallées bordant le vaste couloir de circulation qu'est la vallée rhodanienne. Cette région regroupe à l'heure actuelle une douzaine de sites comprenant des assemblages archéologiques attribuables à la fin du Pléistocène moyen et au début du Pléistocène supérieur (stades isotopiques 9 à 3). Les quelques restes humains découverts dans ces niveaux montrent que cette zone géographique a été intégrée au peuplement prénéandertalien et néandertalien. De nouvelles études sur ces sites, tant au niveau géologique, stratigraphique, radiométrique, palynologique et faunique, permettent de dresser un premier cadre chronologique et biostratigraphique pour le peuplement de la région. Elles aboutissent aussi à remplacer les occupations humaines dans leur cadre environnemental. L'analyse proprement dite du matériel lithique se veut être une reconnaissance-

Dossier d'habilitation à diriger les recherches

/ Millet Olivier Sébastien / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les structures utilisées dans l'industrie sont souvent constituées d'un assemblage de plaques, de coques minces, ou de poutres à parois minces, car elles confèrent une rigidité importante tout en étant légères. Afin de dimensionner les ouvrages, il est nécessaire de pouvoir prévoir la déformation de ces structures en fonction d'un niveau donné de chargement. Il est donc nécessaire d'avoir à sa disposition des modèles bidimensionnels de plaques et de coques minces, ainsi que des modèles unidimensionnels de poutres, et de pouvoir déterminer a priori quel modèle utiliser en fonction des données accessibles du problème. A cette fin, nous avons développé une méthode de classification systématique des modèies asymptotiques de structures minces, en fonction des niveaux d'efforts exercés et des données géométriques. Cette méthode constructive est directement inspirée des techniques de développement asymptotique utilisées en mécanique des fluides. Elle perme++

De la rhéologie des sols à l'ouvrage géotechnique : contribution à la modélisation numérique

/ Mestat Philippe / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les activités de recherche présentées portent sur différents aspects de la modélisation numérique appliquée au calcul des ouvrages de géotechnique. Les thèmes abordés concernent: le développement d'un module de calcul en comportement non linéaire au sein du logiciel par éléments finis CESAR-LCPC ; le développement de trois autres modules de calcul basés sur le précédent ; l'utilisation des lois de comportement non linéaire et la manière de déterminer les valeurs de leurs paramètres; l'élaboration d'un référentiel de tests pour la vérification du bon fonctionnement des logiciels de calcul; la validation des modèles numériques d'ouvrages par rapport à des mesures réalisées en vraie grandeur. Ces recherches, menées en partenariat ou non, ont abouti à six outils opérationnels mis à la disposition des chercheurs et des ingénieurs impliqués dans la modélisation en géotechnique: trois logiciels inclus dans CESAR-LCPC; un référentiel de tests; une méthodologie de détermination des valeurs des paramètres et la base de données MOMIS, recensant les modélisations d'ouvrages par éléments finis et leurs confrontations avec des mesures.

Problèmes de division et d'extension de fonctions holomorphes dans certains domaines pseudoconvexes

/ Mazzilli Emmanuel / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2003
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Nos travaux concernent pour l'essentiel des problèmes de division et d'extension de fonctions holomorphes. Dans une première partie, nous considérons des fonctions défmies sur une sous-variété complexe de certains domaines faiblement pseudoconvexes ; dans la seconde, les fonctions sont données sur une sous-variété avec singularités d'un domaine strictement pseudoconvexe. Pour le premier problème, on utilise de manière très fine la géométrie des domaines convexes de type fini (pseudodistance de Mc Neal, fonction support holomorphe "ad hoc", etc...) ; le second se résume à l'étude des courants résiduels et de leurs généralisations, afin de pouvoir décrire l'action de ceux-ci sur les fonnes test. Enfin, dans une troisième partie, nous présentons des travaux plus isolés abordant des thèmes classiques en analyse complexe, à savoir, l'étude des classes de Nevanlinna dans des domaines convexes de type fini et la caractérisation de certains invariants pour les hypersurfaces de C^n, notamment les notions d'ordre de contact avec les courbes holomorphes et pseudo-holomorphes.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10