• 36 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Caractérisation du couplage des techniques de désorption laser, ionisation laser et spectrométrie de masse à temps-de-vol

/ Ziskind Michael / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce mémoire d'HDR synthétise les travaux effectués dans le cadre de deux projets développés au sein de notre équipe au laboratoire PhLAM : - l'étude des processus hétérogènes d'intérêt environnemental et biologique à la surface et dans le volume de la glace. - l'étude des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) adsorbés à la surface des particules de suies émises lors de la combustion incomplète de combustible fossile. Le procédé expérimental utilisé pour mener à bien ces projets est basé sur le couplage des techniques de désorption laser, de photo-ionisation et de spectrométrie de masse. Pour exploiter de manière optimale le potentiel analytique et technologique de ce dispositif, il est nécessaire d'en comprendre les mécanismes. Pour ce faire, nous avons opté pour une stratégie d'études paramétriques, en jouant sur divers éléments de l'expérience (longueurs d'onde, énergies, nature des substrats…).- En utilisant cette approche le couplage entre les processus de désorption et d'ionisation a pu être décrit à travers la variation de l'énergie interne des molécules éjectées suite à l'interaction laser-matière. Le caractère parfaitement résonnant du processus de désorption, lié à l’excitation des modes de stretching O-H et C-H sur des échantillons de glace et de HAP purs respectivement, a également été démontré. L'adaptation de ces travaux à des échantillons binaires a permis de mettre pour la première fois en évidence deux régimes de désorption, le 1er correspondant à la désorption exclusive d'un des deux composés de l'échantillon irradié, le 2nd correspondant au régime classique de co-désorption, associé à la présence d'agrégats hydratés dans le cas de solution aqueuse gelée.- Les applications liées à cette technique seront discutées, en distinguant celles associées au régime de désorption sélective (mesure de profils de diffusion de gaz traces dans la glace, analyse d'échantillons complexes…) et au régime de co-désorption (MALDI IR, production d'agrégats d'intérêt atmosphérique ou biologique). L'étude des HAP adsorbés à la surface des suies selon le stade de la combustion et la nature du carburant sera présentée dans une dernière partie. Ces travaux, initiées sur des flammes d'acétylène, puis de Diesel, se poursuivent aujourd'hui sur des flammes de méthane basse pression et démontrent tout le potentiel de la technique pour explorer les mécanismes de formation des suies.

Quantum mechanical approaches to the chemistry, spectroscopy and photophysics of molecules containing heavy elements

/ Vallet Valérie / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
L’objectif de ce travail est de démontrer comment les méthodes de la chimie et dynamique quantiques peuvent être mises à profit pour obtenir des informations à l’échelle microscopique sur les propriétés physiques et chimiques des molécules. Cette thèse présente une synthèse des avancées scientifiques dans deux domaines de recherche : i) la modélisation théorique de la dynamique non-adiabatique dans les molécules photoexcitées d’intérêt biologique ; ii) les développements de modèles et de méthodes pour l’étude des propriétés physiques et chimiques des lanthanides et actinides en phase gazeuse et en solution. La première partie de cette thèse porte sur les processus moléculaires photoinduits, qui, au delà de leur intérêt intrinsèque, joue un rôle important dans les processus biologiques, en particulier dans la photostabilité des protéines.- La modélisation quantique des systèmes moléculaires photoexcités offre des informations sur les processus ultra-rapides qui se déroulent dans les états excités électroniques. Nous avons étudié la photodynamique de quelques chromophores représentatifs, le pyrrole et le phénol. Nous montrons comment construire des modèles non-adiabatiques nécessaires pour la dynamique de paquets d’ondes, qui permet d’étudier la complexité de la dynamique dans les régions de forts couplages non-adiabatiques, telles que les intersections coniques. La seconde partie de cette thèse présente les résultats de développements théoriques et des applications aux complexes de lanthanides et d’actinides. Comme ces derniers sont des éléments lourds, avec plusieurs électrons non-appariés, les effets relativistes et la corrélation électronique doivent être traités conjointement et le plus précisément possible.- Il ressort que, de ces deux effets, la corrélation électronique est le plus difficile à traiter, même avec les méthodes de chimie quantique les plus avancées. De plus, la majorité des composés sont présents en phase condensée, imposant que les modèles et méthodes utilisés décrivent l’interaction entre les complexes et leur environnement. Nous avons développé une forte synergie entre les calculs de chimie quantique et les expériences sur les composés de lanthanides et d’actinides, afin de mieux comprendre leurs propriétés structurales, leur réactivité, leur spectroscopie et leur luminescence.

Dynamique spatio-temporelle de systèmes optiques et de sources sur accélérateur

/ Szwaj Christophe / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les travaux présentés concernent principalement la dynamique spatio-temporelle de systèmes optiques (Laser à fibre dopée, cristal liquide avec contre réaction optique) ainsi que de sources sur accélérateurs (Laser à électrons libres en particulier). Les études sont à la fois théoriques (analytiques et numériques) et expérimentales. La première partie concerne la dynamique spatio-temporelle dans des systèmes optiques construits spécialement pour présenter des structures spatiales (« patterns »), comparables à celles qu'on peut trouver dans les systèmes hydrodynamiques. Les études ont été menées sur deux systèmes. Le premier est un laser à fibre fortement multimode, pour lequel nous avons considéré la formation de patterns au sein du spectre optique. Le second est un échantillon de cristal illuminé par un laser et soumis à une rétroaction optique. Ce dispositif permet d'observer la formation de structures dans le plan transverse du faisceau laser.- Dans les deux cas nous sommes intéressés aux effets de certaines non-idéalités sur la formation et la dynamique des structures spatio-temporelles. Ainsi, les variations spatiales des paramètres de contrôle, que ce soit la forme du spectre dans le cas du laser à fibre, ou le profil transverse du faisceau de pompe dans le cas du cristal liquide, s'avèrent avoir un effet prépondérant sur la dynamique du système (instabilités induites par rampe, chaos spatio-temporel). Le bruit (d'origine thermique dans le cas du cristal liquide) a également une contribution importante au niveau de la dynamique spatio-temporelle. Des « précurseurs » de patterns et des structures entretenues par le bruit (signature d'une instabilité convective) ont été mis en évidence dans le cas de l'expérience avec le cristal liquide. La seconde partie est consacrée à la dynamique spatio-temporelle de sources sur accélérateurs.- Une des principales motivations pour ces études est le fait que ces systèmes présentent naturellement une dynamique spatio-temporelle riche. Dans un premier temps nous décrirons les travaux menées sur les lasers à électrons libres (LEL). Nous avons ainsi pu mettre en évidence une instabilité liée au bruit (émission spontanée) caractérisée par la présence de défauts spectro-temporels. Nous avons également montré qu'il était possible de supprimer ces instabilités à l'aide d'une contre-réaction optique. Cela peut être considéré comme un exemple de « contrôle » d'instabilité convective. Les études actuelles sur les sources de rayonnement de 4ème génération, en particulier sur l'injection de LEL simple passage seront également abordées. Dans un second temps, nous poursuivrons par les études relatives au rayonnement synchrotron cohérent (CSR).- En faisant interagir une impulsion laser modulée avec un paquet d'électrons au sein d'un onduleur, nous avons pu générer du rayonnement synchrotron cohérent spectralement fin et accordable dans le domaine des térahertz. En dehors de l'intérêt comme source Thz, nous utilisons cette interaction laser - paquet d'électrons comme sonde pour étudier les instabilités CSR apparaissant dans les anneaux de stockage.

Propagation non linéaire d’ondes incohérentes : dynamique et formation du spectre optique des lasers Raman à fibre

/ Suret Pierre / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La problématique principale de ce mémoire concerne la dynamique de systèmes complexes d’optique fibrée. Notre approche est basée sur de nombreux aller-retours entre expériences, théorie et simulations numériques. L’étude s’articule autour de la dynamique extrêmement riche des lasers Raman à fibre (LRF) continus. Les LRF sont utilisés comme sources de rayonnement (partiellement) cohérent sur des plages de longueurs d’onde peu ou pas accessibles avec les lasers traditionnels. Sur le plan conceptuel et expérimental, deux classes de phénomènes caractérisent la dynamique des lasers Raman à fibre : des instabilités « lentes » de la puissance de sortie de l’onde émise (appelée « Stokes ») et une dynamique spatio-temporelle très rapide dont le spectre optique est une signature indirecte. En ce qui concerne la dynamique « lente » nous avons montré que les LRF standard pompés continûment présentent fréquemment des oscillations spontanées de la puissance de Stokes. Notre étude compare de nombreux dispositifs expérimentaux basés par exemple sur des fibres standard, des fibres à maintien de polarisation ou des fibres microstructurées. Nos travaux permettent d’identifier l’origine des instabilités souvent liées à la rotation non linéaire de polarisation induite par l’effet Kerr. L'étude de la formation du spectre optique des LRF continus est à l’interface entre dynamique non linéaire et physique statistique car l’onde Stokes est une onde partiellement incohérente composée de très nombreux modes longitudinaux. La largeur du spectre optique est déterminée par l’équilibre entre mélange à quatre ondes (induit par effet Kerr) et la dispersion chromatique ; nous avons montré que la dispersion induite par la réflexion sur les miroirs de Bragg de la cavité rend asymétrique ce processus. L’étude de l’interaction non linéaire entre ondes incohérentes est traditionnellement spécifique de la physique hamiltonienne et de la turbulence d’ondes ; c’est pourquoi, conjointement à l’étude de systèmes intrinsèquement dissipatifs (LRF), nous avons porté notre attention sur la propagation d'ondes optiques incohérentes en simple passage dans des fibres optiques. Au cours de ces travaux expérimentaux et théoriques, nous avons mis en évidence un nouveau processus général de thermalisation d'ondes qui brise l'équipartition usuelle de l'énergie. Nous présentons une analyse détaillée de ce phénomène dans le cadre de la théorie cinétique et nous posons de nouvelles questions sur la thermalisation et la turbulence d'ondes dans des systèmes optiques proches de l'intégrabilité. Enfin, nous présentons succinctement notre participation à une étude se situant à l'interface entre physique, biologie et applications biomédicales. Dans la photothérapie dynamique combinant photosensibilisant et irradiation laser, des molécules d’oxygène sont excitées vers leur état dit « singulet ». Nous avons réalisé un LRF accordable en longueur d’onde pour sonder la raie d'excitation de l'oxygène singulet dans des celulles cancéreuses in vitro. Ces expériences montrent qu'il est possible de tuer des cellules cancéreuses par irradiation laser sans photosensibilisant.

L'Apport de l'étude des surfaces à la compréhension du comportement des matériaux à l'échelle macroscopique

/ Serre Ingrid / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Sous chargement mécanique, la surface, particulièrement sa topographie, est modifiée. Ces modifications rendent compte, en partie, du comportement à cœur du matériau. De plus, la surface apparaît comme l’interface entre le matériau et son environnement. Elle est ainsi le siège de déformations plastiques et endommagements particuliers pouvant influencer le comportement global du matériau. J’aborderai ces deux aspects de l’étude des surfaces à travers les deux thématiques de recherche suivante : - la compréhension de l’accommodation plastique et de l’endommagement par des analyses effectuées en microscopie à force atomique, -l'étude et la compréhension du comportement mécanique des aciers en contact avec un métal liquide (Fragilisation par les Métaux Liquides (FML) et Endommagement Accéléré par les Métaux Liquides (EAML)).- Les analyses AFM de la topographie des surfaces de matériaux après sollicitation mécanique nous permettent de mieux comprendre, à l’échelle de la microstructure, l’accommodation de la déformation plastique et les mécanismes d’endommagement. Ces analyses qui imposent l’étude en détail des différents reliefs signes de déformation et d’endommagement (lignes de glissement, extrusions, zones de haute rugosité, déplacements intergranulaires, fissures) sont couplées à des analyses EBSD, afin de prendre en compte les paramètres de la microstructure (taille et répartition des grains et des phases, orientation cristallographique des grains). Les analyses AFM de la surface d’aciers duplex après sollicitation cyclique ont ainsi permis de mettre en évidence la contribution de chacune des phases (ferrite et austénite) dans l’accommodation de la déformation cyclique. Des mécanismes d’amorçage de fissure ont été proposés.- L’étude du comportement mécanique des aciers en contact avec un métal liquide est menée expérimentalement à partir principalement des résultats d’essais de fatigue et de Small Punch Test (SPT), puis d’analyses fines de l’endommagement au MEB et à l’AFM. Nous avons, en effet, montré que l’essai SPT était plus drastique qu’un essai de traction sur éprouvette lisse pour la mise en évidence de la fragilisation par les métaux liquides. Les études menées sur différents matériaux permettent non seulement de qualifier la tenue d’aciers ou d’aciers revêtus en présence de métaux liquides, mais aussi d’avancer dans la compréhension des mécanismes de FML et d’endommagement et plasticité assistés par les métaux liquides. A travers les différentes études, trois facteurs sont apparus primordiaux : la microstructure du matériau, l’interface métal liquide/matériau, la chimie et la température du métal liquide.- Les conditions d’interface ont été particulièrement étudiées à partir du développement d’essais sous environnement contrôlé et d’essais avec des matériaux revêtus. Les observations MEB de l’endommagement des matériaux à cœur et en surface et les analyses AFM de la surface déformée des matériaux permettent de comprendre les différents mécanismes menant (ou pas) à la rupture prématurée des matériaux en présence de métal liquide.

[Réactions de carbonylation et de télomérisation] : [du développement de nouvelles réactions vers une chimie plus verte]

/ Sauthier Mathieu / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Une première partie des travaux présentés est liée à la valorisation du monoxyde de carbone comme synthon élémentaire pour la préparation de dérivés carbonylés. L’utilisation de complexes à bases de métaux de transition, et notament de dérivés rhodiés, a ainsi permis d’élaborer des transformations originales d’hydroacylation carbonylantes de composés insaturés pour la préparation de 1,4-dicétones, d’énones ainsi que de furanes. Afin d’apporter des éléments de compréhension du mécanisme, cette étude de synthèse organique a été complémentée par un travail de synthèse organométallique portant sur la préparation de complexes de type maléoylrhodium. D’autre part, dans le cadre d’une chimie plus respectueuse de l’environnement, l’utilisation du monoxyde de carbone a été mise à profit pour l’élaboration de nouvelles réactions de type domino combinant de l’alkoxycarbonylation avec de l’alkylation allylique palladocatalysées. Enfin, dans une démarche visant à valoriser l’utilisation de dérivés issus de la biomasse, la réaction de télomérisation de diènes appliquée à des polyols d’origine végétale a été utilisée pour la préparation d’éthers amphiphiliques en C8.

Du pauvre au malade : un cheminement sociologique

/ Rodriguez Jacques / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce dossier d’habilitation s’organise autour de deux parties très différentes mais étroitement liées l’une à l’autre et, de ce fait, d’égale importance. La première présente les grandes lignes directrices des recherches que j’ai menées jusqu’à présent, lesquelles ont porté essentiellement sur la sociologie de la pauvreté, la sociologie des politiques publiques et l’histoire de la sociologie. Tout en soulignant la cohérence de ces différents travaux, qui sont sous-tendus par une interrogation sur la construction, la consistance et la régulation du « social », ce premier développement fait aussi état de réflexions d’ordre plus épistémologique sur la pratique du « métier de sociologue ». Sont abordés, à ce titre, les relations entre sociologie et histoire, d’une part, et, de l’autre, le statut social de la sociologie. La seconde partie de ce dossier, qui formalise les premiers développements d’une nouvelle recherche ciblée sur le dépistage médical, prolonge ces différentes réflexions en les redéployant dans un nouveau champ. Mêlant, à nouveau, sociologie et histoire, cette étude entrouvre en effet le volet sanitaire de la « question sociale » et s’interroge sur la « banalisation » d’une pratique qui fut longtemps associée à une médecine des pauvres. L’examen du cas de la syphilis, de la tuberculose, du cancer et du sida permet à cet égard de repérer différents usages du dépistage et de souligner comment ceux-ci se sont transformés en exploitant les possibilités offertes par les technologies médicales, en épousant les inflexions de la politique de santé publique et en s’adaptant aux exigences normatives posées par la société. Ce faisant, cette nouvelle recherche voudrait suggérer que le dépistage est un bon « révélateur » de nombreux changements ayant affecté nos sociétés : il donne à voir diverses facettes du processus de médicalisation de la population, mais aussi des conceptions successives de la maladie et de prévention, du rôle de la science et des techniques, du lien politique comme de la solidarité sociale.

Do you really care about clouds, aerosols and climate change ? : a remote sensing point of view

/ Riédi Jérôme / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Pour de bonnes ou de mauvaises raisons, l'étude du climat est devenu un sujet de recherche particulièrement d'actualité. Outre les défis scientifiques, conceptuels et technologiques que posent les recherches dans ce domaine, nos activités entrent en résonance aiguë à la fois avec les aspirations de bien-être au sens large et les craintes de la société. De fait, nos recherches se situent au point de rencontre d'une multitude d'intérêts scientifiques, économiques, sociétaux et politiques bien souvent conflictuels. Les différents aspects de notre rôle de scientifique apparaissent dès lors particulièrement stimulants et critiques pour peu que l'on cherche à comprendre l'objet de nos études dans un contexte global en dépassant notamment le simple exercice mécanique de production scientifique. Les travaux de recherche qui font l'objet de cette habilitation ont pour but de mieux caractériser l'un des éléments du puzzle climatique que sont les nuages. Outre leur importance pour le climat via leur rôle majeur dans les bilans radiatif et hydrologique de la planète, les nuages sont avant toute chose, des objets complexes, en constante évolution, non reproductibles, observables à l'échelle microscopique ou planétaire, en chambre ou depuis l'espace. Les nuages font rêver les enfants, ils inspirent les artistes, sont indispensables à la vie et peuvent parfois tuer. Il y a sans doute autant de raisons d'étudier les nuages que de chercheurs dans le domaine. Et pourtant, en se penchant sur la littérature scientifique récente, on retrouve comme de manière obsessionnelle, la motivation primordiale d'étudier les nuages pour leur rôle dans la machine climatique. C'est en faisant ce constat et également en cherchant à comprendre les raisons profondes des récentes polémiques scientifico-politico-climato-médiatiques que nous avons cherché à remettre dix années de recherche sur les nuages en perspective. Nos activités ont porté à la fois sur le développement de moyens d'observations et sur la mise au point de nouvelles méthodes de restitution des propriétés des nuages et des aérosols, leur validation et l'analyse géophysique des produits dérivés pour application à la modélisation. Ces recherches mettent en œuvre principalement des observations depuis l'espace et visent, à travers la description à l'échelle globale des propriétés des nuages et des aérosols, à comprendre les processus qui gouvernent leur évolution. Dans un premier temps, les résultats obtenus ont principalement permis de mieux déterminer l'un des paramètres clés pour l'évolution d'un nuage et son impact radiatif : la phase thermodynamique de l'eau condensée. Par la suite, en cherchant à mieux comprendre les paramètres déterminant la phase du nuage, nous avons tenté d'établir les liens entre phase thermodynamique, propriétés microphysiques et conditions thermodynamique. Dans le même temps, les problématiques d'observation des nuages nous ont amené à nous pencher sur des questions plus générales de l'observation de l'atmosphère par télédétection concernant les aérosols et, de manière plus prospective, la vapeur d'eau. L'ensemble de ces travaux nous a conduit à proposer récemment un nouveau concept pour l'observation des nuages, des aérosols et de la vapeur d'eau depuis l'espace. Ce projet a été déposé auprès de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) en réponse à son appel à idée pour la 8ème mission Earth Explorer. En remettant en perspective les travaux réalisés depuis dix ans, et concrétisés notamment au travers du projet récemment soumis à l'ESA, mais également en replaçant notre activité de recherche dans son contexte social, politique et économique, nous posons la question suivante sans avoir la prétention d'y répondre : « Qui se soucie vraiment des nuages, des aérosols et du climat ? »

Contribution des plans d’expériences à l’oxydation et à la formulation

/ Pierlot Christel / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Partie B. Réactions de 1O2 avec les dérivés naphtaléniques L’oxygène singulet (1O2) est une forme activée de l’oxygéne fondamental (3O2). Certains dérivés naphtaléniques peuvent fixer 1O2, sous forme d’endoperoxyde, à basse température, et le libérer à température ambiante. Pour cette raison, les endoperoxydes sont souvent utilisés pour acheminer 1O2 dans les milieux biologiques (37°C), pour mettre en évidence des propriétés bactéricides ou virucides. Le travail sur les dérivés naphtaléniques hydrosolubles non ioniques a montré que DHPN constituait le meilleur candidat. Même s’il est un peu moins réactif que le composé ionique NDP. La synthèse de l’endoperoxyde DHPNO2 est réalisable :- dans D2O par voie photochimique - dans H2O avec la source chimique d’oxygène singulet H2O2/MoO4Na2. Finalement, le composé non ionique DHPNO2 s’est révélé être efficace sur l’inactivation des virus enveloppés ou non, contrairement au composé ionique NDPO2 qui est incapable de traverser la membrane cellulaire. DHPNO2 est également plus efficace dans l’inactivation des bactéries. Partie C. Détecteur de luminescence La présence de 1O2 s’accompagne toujours d’une émission de lumière à 1270 nm (luminescence). La conception d’un détecteur de luminescence a permis l’étude de la production de 1O2 par différentes sources : endoperoxydes naphtaléniques (DHPNO2), procédé enzymatique H2O2/X-/VCPO, peroxyde de calcium diperoxohydraté CaO2.2H2O2, les systèmes H2O2/MoO4Na2 et H2O2/La(III). L’ajout d’un substrat organique lors de la production de 1O2 par la source H2O2/MoO4Na2 modifie le signal de luminescence. Une exploitation cinétique de ce signal modifié a permis d’accéder aux constantes de désactivaction physique (kq) et chimique (kr) de 1O2. Partie D. Plans d’expériences et formulation En plus de l’analyse du système H2O2/La(III) par criblage, 2 autres études de cas dans le domaine de la formulation sont présentées : l’optimisation d’un détergent avec utilisation des fonctions de désirabilité et la mise au point d’un cocktail, suivi d’un traitement en analyse en composantes principales. Partie vulgarisation de la science Mon implication dans la vulgarisation de la science sera détaillée aux travers des actions dans la chimie itinérante, la fête de la science, les ateliers scientifiques dans les écoles et dans les congrès « chimie et terroir » organisés par le groupe chimie et société.

Apports de traitement non linéaire dans l'interprétation des signaux physiologiques

/ Peyrodie Laurent / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 2010
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La recherche en traitement du signal biomédical présente un certain nombre de particularités qu’il faut appréhender pour mieux comprendre la démarche du chercheur dans ce domaine. En premier lieu il est nécessaire d’établir un dialogue entre deux disciplines bien souvent éloignées, qui pourtant se rejoignent dans une démarche rigoureuse et scientifique. L’éloignement est intrinsèquement lié à la nature des deux disciplines : la médecine est une science d’expérimentation pragmatique qui respecte un cadre juridique très strict. Cette spécificité donne aux expérimentations des horizons temporels importants. Une des premières missions du chercheur est de convaincre par ses qualités pédagogiques et son professionnalisme. Travailler dans ce domaine est passionnant. Le traiteur de signal découvre ainsi un nouvel environnement avec son vocabulaire, ses codes.- Le chercheur en traitement de signal, une fois son intégration réussie, devient un acteur essentiel dans le domaine du « service à la personne » et participe ainsi aux évolutions nécessaires en matière de santé publique. C’est dans cet esprit que j’ai développé ma recherche en traitement non linéaire du signal, avec de fortes implications dans le domaine de l’ingénierie pour la santé via l’exploitation des signaux physiologiques. L’étude de l’analyse des variations de la dynamique de l’électroencéphalogramme (EEG), par la méthode des récurrences (RQA) est un élément important dans la recherche de signes « prédicteurs » de l’arrivée d’une crise d’épilepsie. Cette méthode est sensible aux bruits qui sont importants sur l’EEG, il doit donc subir une étape de filtrage.- Le filtrage choisi repose sur des méthodes de séparation de sources (ICA-CSP) qui permettent de filtrer automatiquement l’EEG, tout en conservant les composantes à caractère pathologique, dont l’observation permet le diagnostic de l’épilepsie. Les résultats de ces travaux, ont été soumis à un comité d’experts, composé de neurologues du CHRU de Lille et du Groupement Hospitalier de l’Institut Catholique de Lille, avant une industrialisation de la chaîne de traitement. In fine, notre objectif est la création d’un module autonome de détection anticipée des crises d’épilepsie. Ces travaux sur l’EEG ont été étendus à d’autres signaux physiologiques notamment sur l’analyse du signal posturométrique chez les perosnnes atteintes de Scléroses en Plaques.- Enfin, je me suis intéréssé également à l’imagerie médicale en collaboration avec l’Unité INSERM U703 du CHRU de Lille et plus particulièrement à la squelettisation 3D de l’arbre vasculaire cérébral, en vue de sa description symbolique. Ces travaux trouvent leur champ d’application, par exemple, dans la planification d’intervention en neurochirurgie afin d’éviter les chocs entre les outils et les veines et artères du cerveau. Mon implication et la diversité de mes travaux m’ont permis de participer également à la mise en place d’un groupe de recherche régional sur la « Localisation et la caractérisation des sources d'activité cérébrales normales et anormales », avec les Universités Lille1 (LAGIS), Lille2 (INSERM U703) et le CHRU de Lille.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10