• 207 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 51 à 60
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Mise en oeuvre de modèles électromagnétiques 2D et 3D utilisant la méthode des différences finies dans le domaine temporel (FDTD) dans l'optique d'études d'éléments de circuits pour l'intégration monolithique millimétrique, Development of 2d and 3d electromagnetic models using the finite difference time domain method (fdtd), aims the study of planar circuit structures to mmic's

/ Nezzari Amar / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Cette étude est consacrée à la mise en oeuvre de modèles électromagnétiques 2d et 3d destinés à l'étude d'éléments de circuits pour intégration monolithique. Dans la première partie, nous décrivons le système d'équations à la base de notre modèle. Il s'agit d'une formulation rigoureuse des équations de maxwell. Nous montrons que l'écriture de ces équations dans le système d'unités naturel permet d'obtenir un système d'équations différentielles aux dérivées partielles linéaire du premier ordre, hyperbolique et symétrique au sens de Friedrichs. Ce choix nous permet de mettre en oeuvre une méthode numérique de résolution basée sur l'utilisation des différences finies dans le domaine temporel, ainsi que nous le montrons dans la deuxième partie de notre mémoire. Plus précisément, nous utilisons un schéma numérique aux différences finies explicite, du type prédicteur-correcteur. Ce type de schéma présente deux avantages importants. D'une part, la formulation vectorielle ainsi obtenue facilite l'implantation de l'algorithme sur calculateur, et devrait permettre, à moyen terme, un transfert aisé sur machine vectorielle ou parallèle. D'autre part, ce type de schéma est compatible avec les modèles de dispositifs semiconducteurs mis au point au laboratoire, ce qui laisse envisager à long terme, un couplage possible des deux types de modèles. Dans une troisième et dernière partie, nous décrivons les applications possibles des modèles mis en oeuvre dans l'état actuel de leur développement. Nous y insistons en particulier sur les méthodes adoptées pour résoudre les problèmes de conditions aux limites, conditions de raccordement, conditions aux limites absorbantes et excitation des structures étudiées. Ces modèles permettent actuellement de mettre qualitativement en évidence les phénomènes électromagnétiques dans des guides d'ondes métalliques et des structures de type lignes planaires, en régime d'oscillations entretenues et dans la gamme des longueurs d'ondes millimétriques. Il est d'autre part possible d'extraire différentes grandeurs physiques importantes, telles que l'impédance caractéristique, la longueur d'onde guidée, ou la puissance électromagnétique véhiculée dans la structure. Finalement, nous présentons une comparaison théorie-expérience, consacrée à l'étude d'une transition guide rectangulaire métallique-ligne microruban, à 60 ghz. Cette comparaison est satisfaisante. La validation de nos modèles et les résultats satisfaisants obtenus devraient permettre d'envisager leur application à l'étude de circuits plaques en vue de leur intégration monolithique

Contribution à l'analyse statistique d'une mesure de sécurité routière, Contribution to statistical analysis of a safety measure

/ N'Guessan Assi / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Nous considérons le problème de l'évaluation statistique de l'efficacité d'une mesure de sécurité routière à partir de l'observation avant et après cette mesure des effectifs d'accidents enregistrés dans 5 sites comportant chacun R types d'accidents. Des modèles basés sur une distribution multinomiale permettent alors de répartir le nombre total des accidents de chaque site expérimental entre les différents types en tenant compte de l'évolution de l'effectif de ceux-ci observés indépendamment de la mesure imposée (notion de sites de contrôle). Nous généralisons ainsi le modèle de tanner. Nous estimons et analysons l'efficacité de la mesure de sécurité routière sous l'hypothèse d'égalité de l'effet aux différents sites expérimentaux. Nous suggérons ensuite une statistique pour éprouver l'égalité et étudions sous certaines conditions la distribution asymptotique de cette statistique. Lorsque l'égalité de l'effet n'est pas admise, nous faisons l'hypothèse supplémentaire que les différents effets de la mesure forment un échantillon provenant d'une certaine loi. Nous proposons dans ces conditions une méthode d'approximation pour estimer l'espérance mathématique et la variance de cette loi et nous fournissons des programmes informatiques qui permettent de mettre en oeuvre la méthode

Traitement de l'imagerie meteosat IR pour l'observation des aérosols désertiques au-dessus de l'Afrique : optimisation, validation et application à l'établissement des distributions spatio-temporelles

/ N'Doume Claude Thierry / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993

Contribution à l'étude pluviohydrologique du bassin-versant de l'oued Mélloulou (Maroc oriental)

/ Mouhdi Abdelhamid / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993

Simulation hydrodynamique bidimensionnelle de structures MISFET InP : analyse physique et étude expérimentale pour l'amplification de puissance hyperfréquence

/ Mouatakif Imad / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993

Ecoulements décollés dans une roue de pompe centrifuge : Conception et réalisation d'un banc d'essai. Ananlyse des pressions pariétales

/ Morel Philippe / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
-résultats obtenus. Nous proposons une confrontation de nos résultats de mesure de pression à différents débits avec des résultats issus de quatre codes de calcul d'écoulements internes (quasi tridimensionnel et tridimensionnel, avec ou sans prise en compte des effets visqueux), qui permet de mettre en évidence certaines limites de validité des modèles utilisés. Les mesures de pression sont également interprétées, d'abord de façon globale par évaluation du couple sur l'arbre associé aux pressions sur aubages, ce qui permet d'estimer la part des effets visqueux dans le transfert d'énergie entre la roue et le fluide. L'évolution du champ des pressions en fonction du débit est ensuite analysée vis-à-vis du comportement des couches limites. Une analyse plus détaillée est enfin effectuée en entrée de roue, en relation avec d'une part l'apparition de la recirculation d'entrée, et d'autre part le développement prévisible des figures de cavitation dans une roue hom othétique en eau. Cette étude concerne l'analyse expérimentale des écoulements internes à une roue de pompe centrifuge, s'appuyant sur la mesure embarquée des pressions moyennes pariétales. Elle a été menée au sein du laboratoire de mécanique de Lille (ura cnrs 1441). La géométrie de pompe centrifuge retenue pour les essais est celle dite roue shf. Dans le cadre de ce projet, nous avons conçu et réalisé une nouvelle installation expérimentale pour des essais en air, ou les environnements amont et aval de la roue sont complètement axisymétriques. Nous avons en particulier utilisé une démarche de conception intégrée pour la réalisation en cfao de la maquette de roue, son instrumentation en prises de pression, et l'exploitation des résultats de mesure. On aboutit ainsi à une roue de grande qualité géométrique, et les emplacements des mesures dans la roue (114 prises de pression indépendantes) sont connus avec une grande précision, ce qui permet une exploitation optimale des

Spectrométrie de réflexion diffuse en infrarouge moyen : apports à l'analyse des poudres et des interfaces

/ Moradi Kamal / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La réflexion diffuse du rayonnement infrarouge moyen est souvent considérée comme étant la somme de deux composantes : la réflexion de surface et la réflexion de volume. Dans le cas de poudres constituées de particules de diamètre moyen supérieur à la longueur d'onde, nous avons dégagé les principaux phénomènes optiques caractérisant la réflectance diffuse, suivant la nature des interfaces formées dans ces milieux discontinus. La réflectance ainsi que le volume réel de diffusion de poudres de matériaux non absorbants ont été caractérisés en fonction de la granulométrie moyenne et de l'indice de réfraction. En accord avec les théories statistiques (melamed, simmons,...), une forte proportion de la lumière est piégée par réflexion totale à l'intérieur des particules supposées sphériques et de surface rugueuse (diffuseur lambertien). La réflectance de ces poudres passe ainsi par un maximum lorsque l'indice de réfraction croît. Le volume concerné par la diffusion est très supérieur à celui défini par la surface éclairée par le faisceau incident. Ceci s'explique par le transit de la lumière de particules en particules par réflexion totale frustrée aux interfaces de contact du réseau cubique simple qu'elles forment après un léger tassement. Le cas de mélanges dispersif-analyte a été étudié en considérant deux modèles de mélanges : modèle d'insertion et modèle de substitution. Nous avons montré que le processus de réflexion totale atténuée se substitue alors au processus de réflexion totale frustrée à l'interface dispersif-analyte. Ainsi, le volume de diffusion et la fonction de kubelka-munk se comportent différemment pour les modèles considérés. Enfin, nous avons montré que la technique de dépôt d'un dispersif non absorbant sur des fibres de nylon 6,6 recouvertes d'un film mince de polyméthacrylate de méthyl permet de caractériser préférentiellement la couche de surface. Les spectres obtenus sont dus à la réflexion totale atténuée à l'interface particule-fibre. L'utilisation d'un dispersif de haut indice de réfraction permet de limiter la profondeur d'interaction du rayonnement dans l'échantillon analyse et d'isoler le spectre d'une couche de greffage

Contribution à l'étude d'alcalures liquides

/ Mkadmi El Bachir / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les alcalures liquides sont des composés de formule générale li#+(am)#n.m#, ou m désigne un métal alcalin, am une amine aliphatique simple et n la composition. Ce sont des composés très réducteurs à bas point de fusion dont les propriétés physico-chimiques varient considérablement avec la concentration en métal et la température. Les systèmes li(etnh#2)#n, li#+(etnh#2)#n.na# et li#+(menh#2)#n.na# ont été étudiés en fonction de la température et de la composition n. Trois méthodes expérimentales ont été utilisées : l'analyse thermique différentielle (atd), la résonance paramagnétique électronique (rpe) et les impédances électrochimiques. Les expériences d'atd ont permis d'établir le diagramme des phases de chaque système et de mettre en évidence les composés définis, leur stoechiométrie, ainsi que leurs transitions thermiques. En complément, l'étude par rpe a porté sur l'évolution des paramètres (forme de la raie, largeur pic a pic, rapport d'asymétrie, aire sous le pic d'absorption). Elle a montré en particulier qu'il n'existe pas de transition non-métal/métal dans ces systèmes. Les impédances électrochimiques visaient à mesurer la résistance des solutions. Seuls ont été étudiés les systèmes dilués, qui présentent un caractère électrolytique. Les résultats montrent que ces systèmes sont complexes et très différents les uns des autres. La stoechiométrie des composés définis dépend de l'amine utilisée. Ce travail constitue la première étude importante sur ce sujet. Il devrait permettre d'envisager d'autres travaux, en particulier la détermination des structures par radiocristallographie

Contribution à l'étude des mécanismes de dégradation de l'interface silicium-oxyde de silicium sous l'effet d'injection de porteurs en régime Fowler-Nordheim

/ Mir Abdellah / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
L'objectif de ce travail est d'apporter une contribution à l'étude des mécanismes de création des défauts dans les structures MOS (métal oxyde semiconducteur). Nous avons analysé la génération des défauts à l'interface silicium-oxyde de silicium (si-sio2) et dans les oxydes de grille (sio2) épais (>30 nm) et minces (<30 nm) par injection d'électrons en régime tunnel fowler-nordheim à différentes températures et pour différents champs à travers l'oxyde. Dans le cas d'un oxyde épais, le rôle de la diffusion d'une espèce relative à l'hydrogène, comme mécanisme précurseur de la création de défauts à l'interface si-sio2 a été clairement mis en évidence. Par contre, l'origine de la génération des charges positives dans l'oxyde est due à l'ionisation par impact. Nous avons montré que la génération de cette charge positive est indépendante de la température de contrainte. Ceci permet de différencier les deux principaux mécanismes de dégradation. Dans le cas d'un oxyde mince, la génération des deux types de défauts est indépendante de la température. Nous n'avons pas observé de corrélation entre la création de défauts à l'interface et le claquage de l'oxyde. Les phénomènes de relaxation des états d'interface après contraintes ont été étudiés.

Rôle de la lactotransferrine et de son récepteur dans l'absorption intestinale du fer

/ Mikogami Takashi / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1993
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Le rôle de la lactotransferrine et de son récepteur dans l'absorption intestinale du fer a été étudié en utilisant, comme modèle, des lignées cellulaires humaines capables de se différencier en entérocytes (caco-2, ht29 glc ino+, ht29 clone 19a et ht29-18-c#1). La lactotransferrine se fixe spécifiquement à la surface apicale de ces cellules avec une affinité (kd1 nm) similaire à celle obtenue au niveau des membranes de bordure en brosse intestinale de différentes espèces incluant l'homme. Dans un premier temps, nous avons examiné, à l'aide de chambres d'ussing, le transport transépithélial du côté apical vers le côté basolatéral de la lactotransferrine et du fer qui lui est lié à travers les monocouches de cellules ht29 clone 19a. La lactotransferrine est transportée de façon transcellulaire sous deux formes : une forme prépondérante (90%) qui correspond à des peptides provenant de dégradations protéolytiques intracellulaires et une forme mineure (10%) correspondant à la lactotransferrine intacte. Le fer est transporté uniquement avec la lactotransferrine intacte, tandis que le fer libéré par dégradation intracellulaire est retenu dans la cellule. Dans un deuxième temps, nous avons montré que la carence intracellulaire en fer provoquée par l'acide picolinique induisait une augmentation de l'expression du récepteur de la lactotransferrine au niveau des cellules ht29-18-c1. L'ensemble de nos résultats suggère un rôle de la lactotransferrine dans la régulation de l'absorption intestinale du fer par l'intermédiaire de son récepteur dont l'expression est fer-dépendante

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10