• 172 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Étude de la formation de films minces de siliciures de fer par spectroscopies d'électrons, Electron spectroscopy study of the formation of iron silicide films

/ Zeng Hong Sheng / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Nous avons étudié sous ultra-vide, par des techniques d'analyse in-situ (aes, els, del, seelfs) et ex-situ (sem, résistivité électrique, effet Hall) la formation et la croissance des siliciures de fer obtenus par recuit de films minces de fer déposés sur si(111). En particulier, nous avons appliqué la spectroscopie seelfs au seuil l23 du fer pour caractériser l'environnement atomique local dans cette étude. Lors de recuits de films de 20 à 100 angströms d'épaisseur, les phases intermédiaires fe3si et fesi se forment pour des températures inférieures à 400 degrés tandis qu'à partir de 450 degrés, nous avons déterminé la formation de la phase semiconductrice fesi2 bêta. Ainsi, nous avons pu obtenir des films d'environ 200 angströms de fesi2 bêta épitaxie dont le caractère semiconducteur a été confirmé par des mesures électriques. Pour améliorer la qualité d'épitaxie, nous avons ensuite tenté de réaliser la croissance à partir d'une couche tampon. Lors de la formation de l'interface à température ambiante, le composé interfacial, de type fesi, ne pouvant servir de couche tampon, nous avons donc réalisé des recuits sur des films ultra-minces inférieurs à 10 angströms. Dans ce cas, une nouvelle phase métastable fesi2 gamma semble coexister avec la phase fesi contrainte. D'autres méthodes d'élaboration sont donc à explorer pour améliorer la qualité d'épitaxie de fesi2 bêta.

Morphogenèse et modéle dans un milieu insulaire tropical : l'exemple de Mayotte (avec carte morphologique au 1/25.000)

/ Youssouf Ben Abdoul Anziz / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991

Détermination et analyse des épitopes T fonctionnels de l'antigène protecteur Sm28GST du parasite trématode schistosoma mansoni, Determination and analysis of functional t-cell sites of the protective antigene sm28gst of the trematode schistosoma mansoni

/ Wolowczuk Isabelle / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
L'antigène de 28 kiloDalton du parasite trématode Schistosoma mansoni : Sm28GST, a été préalablement démontré comme pouvant induire des niveaux de protection très élevés dans différents modèles animaux : rongeurs et primates. L'analyse de la séquence primaire de la molécule Sm28GST, a conduit à la synthèse de sept peptides qui ont été utilisés pour identifier les épitopes T et B majeurs de la molécule vaccinante. Deux d'entre ces peptides (le 24-43 et le 115-131) contiennent des déterminants T majeurs de Sm28GST. Les peptides 24-43 et 115-131 induisent la prolifération in vitro de lymphocytes T de rat et de souris immunisés par Sm28GST native et recombinante. Le peptide 24-43 contient un épitope T helper d'une réponse IgE. Une construction multi-épitopique comprenant 8 copies du peptide 115-131 (dénommee octopus ), est immunogène et antigénique dans trois modèles animaux différents: le rat, la souris et le babouin. Des rats immunisés par l'octopus sont protégés d'une infection ultérieure par le parasite. Ces peptides sont exposés par le système immunitaire durant l'infection de rats, souris et de babouins

Transformation de phase et brisure d'ergodicité dans un verre d'orientation, Phase transformation and ergodicity breaking in an orientational glass

/ Willart Jean-François / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Pour un large domaine de concentrations, les cristaux mixtes à base de cyanoadamantane et de chloroadamantane présentent une transition de phase (ordre désordre) du premier ordre. De plus, par trempe rapide de la phase désordonnée, on obtient un verre d'orientation, analogue sur réseau d'un verre conventionnel. Les dynamiques moléculaires extraordinairement lentes de ce cristal ont permis une investigation en temps réel (diffraction x conventionnelle et synchrotron) de tout le domaine de non équilibré associé à la transition. Pour la première fois dans un système non diffusif la limite intrinsèque entre métastabilité et instabilité (pseudo spinodale) a pu être localisée et son approche caractérisée. Un lien a été établi entre cette limite et la transition vitreuse ou se produit une rupture d'ergodicité. La deuxième partie du mémoire consiste en une simulation numérique (méthode de Monte Carlo) d'un modèle (gaz sur réseau bidimensionnel) prenant en compte certains caractères structuraux du système expérimental. Ce calcul montre que les effets stériques modifient profondément le développement des amas ordonnés. Ils diminuent la fraction transformée d'équilibre et facilitent le processus de coalescence. En accord avec l'expérience la croissance est très faiblement dépendante du temps, et son étape finale évoque un mécanisme de gel. Les simulations mettent en évidence un extraordinaire effet de bifurcation par lequel un des états dégénérés prend le pas sur l'autre après un certain temps d'induction

F-accélération et transformations diagonales, F-acceleration and diagonal transformations

/ Wang Shao-Hua / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Ce travail est consacré à la F-accélération, un nouveau concept pour l'accélération de la convergence des suites convergentes, et à l'étude de certaines transformations diagonales. La F-accélération est basée sur la fonction D(n) : D(n)=P(n)-n, P(n)={min/+{Ntn|N N, m>N, m N, |Sm-S|<|tn-s|} tn = ; S. Ce travail comprend : 1) l'étude de la F-accélération ; cette étude a montré la possibilité d'améliorer la convergence de suites qui appartiennent à certaines familles non accélérables, et l'impossibilité de trouver une transformation normale pour améliorer la convergence de chaque suite pour une famille rémanente monotone ; b) l'étude de la fonction D(n), dans le cas de la convergence linéaire et logarithmique pour le procédé 2-d'Aitken, le -algorithme et certaines transformations quasi-linéaires ; c) l'étude des C-transformations et l'itération de C-transformations ; d) un théorème de la convergence de transformations diagonales

Influence de l'azote interstitiel et de la température sur les structures de dislocations obtenues par fatigue d'aciers inoxydables austénitiques, Influence of nitrogen interstitial and temperature on fatigue dislocation structures of austenitic stainless steels

/ Vogt Jean-Bernard / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les aciers inoxydables connaissent actuellement un nouvel essor grâce au développement de nouvelles nuances à très forte teneur en azote dont la résistance mécanique est nettement supérieure à celle des aciers conventionnels. L'objectif est d'analyser le rôle de l'azote interstitiel sur la plasticité cyclique des aciers inoxydables austénitiques, en particulier vers les basses températures, puis d'étudier les paramètres contrôlant le mode de glissement des dislocations dans ce type d'acier. Une étude préalable de l'évolution des structures de dislocations engendrées par fatigue en fonction de la température dans l'acier 316 sans azote est menée: le rôle du glissement dévié est mis en évidence par la formation des arrangements de dislocations, discutée de manière approfondie grâce aux observations en microscopie électronique à transmission... L'azote instaure du glissement plan à 300 K, origine d'une bonne tenue à la fatigue, par des effets d'ordre à courte distance et de contraintes effectives élevées. A 77 K, la plasticité cyclique est accommodée par les fautes d'empilement, puis par la martensite epsilon dans les aciers à forte teneur en azote. De cette analyse, les paramètres favorisant le glissement plan sont déduits. L'énergie de défaut d'empilement, n'est pas le seul facteur à considérer. Un ordre à courte distance et des contraintes effectives élevées diminuent les possibilités de glissement dévié

Étude des relations structure-fonction de la cyclomaltodextrine glucanotransférase de Bacillus circulans E 192, Structure-function relationships study of cyclomaltodextrin glucanotransferase from Bacillus circulans E 192

/ Villette Jacques / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La cyclomaltodextrine glucanotransférase ou CGTase (EC.2.4.1.19) de Bacillus circulans E 192 est purifiée à grande échelle à l'aide d'un copolymère de bêta-cyclodextrine, puis caractérisée. Le site actif est étudié selon un modèle comprenant un site du donneur et un site de l'accepteur. L'acarbose est spécifique du site du donneur et la salicine est spécifique du site de l'accepteur. Ces deux molécules sont utilisées comme agents protecteurs spécifiques, lors de modifications chimiques de la protéine par des réactifs sélectifs. Le substrat amylacé est utilisé comme agent protecteur global. Ainsi, sont mis en évidence (i) un site à haute affinité pour les grains d'amidon cru, différent du site actif, et l'importance de résidu(s) tryptophanyle(s) dans cette fonction ; (ii) la contribution d'une tyrosine dans le site actif et (iii) le rôle indispensable d'une paire d'histidines localisées au site du donneur. L'étude de ce dernier point montre qu'une mise en conformation du site du donneur est induite par l'occupation du site de l'accepteur. Cette transconformation, confirmée par dichroïsme circulaire, permet une approche plus souple du mécanisme de la cyclisation tenant compte du degré de spécificité des CGTases

L'enzyme de branchement du glycogène de la levure de boulangerie, The yeast glycogen branching enzyme

/ Vigneron-Lesens Corinne / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Alors que la glycogène synthétase catalyse uniquement la synthèse des liaisons alpha-1,4, l'enzyme de branchement du glycogène de la levure de boulangerie forme des liaisons alpha-1,6, faisant du glycogène, un polymère ramifié. L'enzyme de branchement du glycogène est induite transcriptionnellement en fin de phase exponentielle de croissance sur milieu glucose, moment où la glycogène synthétase est la plus active, moment ou la glycogène phosphorylase est la moins active, et où la synthèse de glycogène est maximale. Aucune induction par le glucose, ni de dépendance au glucose-6-phosphate n'ont été mis en évidence pour l'enzyme de branchement. La purification partielle de l'enzyme de branchement d'un facteur de 1500 fois montre, que cette enzyme existerait sous 3 isoformes de points isoélectriques s'échelonnant de 5,5 a 5,8, pour une masse moléculaire de l'ordre de 70 kda. Le gène glc 3, codant pour l'enzyme de branchement du glycogène de levure, a été cloné par complémentation de la mutation d'une souche mutante, colorée en bleu après vaporisation à l'iode, déficiente pour cette enzyme. Glc 3, localisé sur le chromosome v, voisin du centromère et du gène gcn 4, est transcript uniquement en fin de phase exponentielle en un arn messager de 2 kb. Dans le but de séquencer le premier gène d'eucaryote codant pour l'enzyme de branchement du glycogène et d'étudier l'origine de la régulation transcriptionnelle de ce gène, la séquence actuellement connue sur 563 nucléotides sera poursuivie

Théorie analytique des satellites de Saturne

/ Vienne Alain / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991

Dynamique hydro-sédimentaire en Mer du Nord méridionale : du Cap Blanc-Nez à la frontière belge, Hydro-sedimentary dynamics in the french part of Southern Bight, North Sea

/ Vicaire Olivier / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 1991
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les recherches se sont déroulées dans le cadre d'une convention de coopération entre IFREMER et la région Nord-Pas-de-Calais. Situé dans la partie méridionale de la Mer du Nord, le secteur d'étude, avoisinant 1200 km2, s'étend sur le littoral du cap Blanc-Nez à la frontière franco-belge, et se prolonge jusqu'au rail de navigation. L'utilisation de techniques complémentaires (sonar à balayage latéral, bathymétrie, prospection par caméra vidéo, prélèvements de sédiments, courantométrie et traçage radioactif) permet de définir la morphologie des fonds, la nature et l'extension de différentes formations superficielles. La morphologie du secteur étudié est marquée par la présence de bancs sableux allongés sur plusieurs dizaines de kilomètres. Ils sont constitués de sables moyens parfois enrichis en débris coquilliers, et surmontent de vastes épandages de cailloutis affleurant dans les chenaux. Les principaux édifices sableux sont modelés par des structures transverses au courant (vagues de sable, mégarides et rides). La cartographie des figures sédimentaires, confrontée à une analyse des transits résultants de la masse d'eau permet d'appréhender les schémas de circulation des sédiments aussi bien à l'échelle régionale qu'à celle des bancs sableux

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10