• 15 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 10
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Essays in international migration

/ Hoxhaj Rezart / Université Lille1 - Sciences et Technologies, Università degli Studi di Bari Aldo Moro / 22-05-2015
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Dans cette thèse, nous abordons deux thèmes de recherche étroitement liés à l'étude des migrations internationales. Bien qu'essentiels à la compréhension du phénomène migratoire, ces deux thématiques sont relativement peu développées dans la littérature existante. Dans un premier temps, nous traitons d'un déterminant fondamental de la migration : la formation des anticipations des migrants quant à leurs conditions de vie et leurs conditions économiques dans un pays (potentiel) de destination. Les perceptions relatives aux gains anticipés dans un pays de destination influencent l'inclination des migrants à se déplacer. Le premier essai de cette thèse porte sur les déterminants et les mécanismes de formation des anticipations de salaire dans le pays de destination des migrants. Dans un second temps, nous étudions l'impact de l'internationalisation des entreprises sur la migration du travail, et en particulier sur les mouvements internationaux de travailleurs qualifiés. Le second essai de cette thèse propose une analyse de la demande de travail, afin d'identifier les déterminants micro-économiques pouvant mener les entreprises étrangères à préférer des travailleurs étrangers à des travailleurs nationaux. Nous concentrons notre analyse sur l'Afrique, afin de mettre en lumière les effets potentiellement positifs de la migration internationale intra-firme sur le niveau de développement des pays receveurs. Le troisième essai de cette thèse propose un test empirique du modèle théorique récemment développé par Jayet et Marchal (2015), lequel prédit une relation de complémentarité entre flux de capitaux et flux de travailleurs qualifiés.

Economic assessment of strategic transport policies in a context of sustainable development : which innovative solutions ? Application to the Syndicat Mixte des Transports Artois-Gohelle area

/ Mahieux Aurélie / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 01-12-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Cette thèse étudie les comportements de mobilité dans un territoire spécifique du Nord de la France, dans le but de proposer des outils économiques afin d’encourager la population à adopter des comportements de mobilité plus durables. Nous examinons les effets directs et induits d’une nouvelle infrastructure de transport public, c'est-à-dire sur la demande de transport et sur la croissance économique. Pour ce faire, cette thèse est divisée en quatre articles. Le premier article présente les caractéristiques du territoire et les comportements de mobilité actuels grâce à l’étude de deux Enquêtes Ménages Déplacements disponibles sur ce territoire. Nous observons une forte inertie dans les comportements de déplacements. Le second article analyse les déterminants de cette inertie par une approche qualitative. Neuf groupes de discussion ont été menés avec une attention particulière vers les personnes ayant des problèmes de mobilité. Dans le troisième article, nous menons une analyse économétrique des déterminants du choix modal des individus sur ce territoire. Elle vise à comprendre les politiques de transport à mettre en œuvre pour avoir un réel impact sur les comportements de mobilité. Le quatrième article évalue les effets socio-économiques induits par cette nouvelle infrastructure de transport. Cette infrastructure amène à de faibles gains d’agglomération. Ces gains deviennent encore plus négligeables quand la pollution induite par cette infrastructure est prise en compte. Cette thèse remet en cause une telle infrastructure car elle n’affecte pas les comportements de mobilité et ne génère pas d’importantes créations de richesse. D’autres solutions de mobilité sont nécessaires.

Essays on central banks communication and decisions

/ Bennani Hamza / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 25-11-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Cette thèse s’intéresse au lien entre la politique de communication des banques centrales et leurs processus de prise de décision. Partant du constat que la récente littérature empirique, par manque d’outils adéquats, s’est peu focalisée sur l’intérêt d’analyser la communication des banques centrales pour comprendre leurs modes de fonctionnement, en particulier leurs politiques de fixation des taux d’intérêt; les différents chapitres de cette thèse proposent d’y remédier. En premier lieu, on met en lumière les différentes problématiques auxquelles sont confrontées les banques centrales (telle que la Banque Centrale Européenne ou la Réserve Fédérale Américaine); notamment l’hétérogénéité des préférences de politique monétaire des membres du comité décisionnel, ou les désaccords en termes de préférences de politiques économiques survenues dans le contexte de la crise de la zone euro. En second lieu, on se propose d’expliquer les déterminants et les conséquences de ces désaccords et de cette hétérogénéité avec des outils non standards, en complément de modèles théoriques et économétriques. Ainsi, s’inspirant de démarches et de méthodologies développées dans les autres sciences sociales, telle que la sociologie, la psychologie, ou les sciences politiques, les travaux de cette thèse exploitent la communication très prolifique des banques centrales pour éclairer leurs processus de prise de décision.

Using the concept of functional economy to explore the spatial and environmental challenges associated with sustainable mobility

/ Drut Marion / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 24-11-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La congestion automobile, les difficultés de stationnement, et la pollution atmosphérique constituent des enjeux contemporains affectant particulièrement les zones urbaines. Ces enjeux se renforcent mutuellement et appellent des mesures conjointes. Cette thèse propose de dépasser les approches cloisonnées en utilisant le concept d’économie de la fonctionnalité (EF). Plus précisément, cette étude explore le rôle d’un système de transport basé sur la fonction, et notamment sur le partage des usages, dans la résolution des problématiques spatiales et environnementales liées à la mobilité durable. Après avoir présenté le concept d’EF et son application au domaine de la mobilité (article 1), nous explorons le rôle du partage des usages dans la résolution des problématiques spatiales et environnementales (article 2). Nous mettons ensuite en lumière les mécanismes sous-tendant les rivalités d’usage liées au stationnement (article 3), ainsi que l’impact de la pollution atmosphérique locale sur la productivité du travail (article 4). Cette thèse permet de mettre en perspective les projets d’infrastructures ou les politiques de transport par une analyse des problématiques liées à la mobilité sous deux angles distincts. Tout d’abord, les politiques de transport sont explorées en lien avec l’espace pris comme une ressource rare en libre accès et dont la consommation par les modes de transport a un coût implicite et est sujette à rivalité. Ensuite, le lien entre meilleure accessibilité et hausse de la pollution atmosphérique locale est fait et l’analyse montre que la prise en compte des impacts environnementaux conduit à une estimation plus fine des gains d’agglomération attendus.

Essays on public policy : public budgets and implicit transfers with productivity differences, public input and FDI

/ Luo Yingchan / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 18-07-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Cette thèse comprend trois articles sur la politique publique, dont l'objectif est de mieux comprendre le mécanisme économique derrière les politiques publiques. Le chapitre 2 concerne le budget public, le transfert implicite et les différences de productivité. Nous avons créé un modèle avec deux régions asymétriques, en supposant que la productivité est différente, la population est imparfaitement mobile et le capital est parfaitement mobile à travers les régions. Il y a également un planificateur central, qui utilise les taxes pour fournir des biens publics dans chaque région. Ensuite, nous passons à un modèle où les différences de niveaux de productivité sont générées par une externalité d'agglomération. Chapitre 3 étend le modèle précèdent à un cadre décentralisé avec la concurrence fiscale. Il y a deux régions qui prennent les décisions politiques fondées sur le bien-être de ses propres habitants. Cette partie met l'accent sur la relation entre la collecte des recettes publiques et l’offre des biens publics dans le cas d’avoir une concurrence fiscale. Le résultat est comparé avec le cas où il y a un planificateur central. Le chapitre 4 porte sur la relation entre des biens publics et des investissements directs étrangers (IDE). En supposant que les biens publics peuvent entrer dans le processus de production et d'influencer la fonction de production, nous regardons la décomposition de l’effet des biens publics sur les flux d’IDE et essayons de trouver les déterminant économiques qui peuvent influencer ces effets.

International Students Migrations: An analysis of the determinants of localisation and a measure of the economic impacts

/ Noël Romain / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 19-05-2014
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Cette thèse étudie les déterminants des choix de localisation des étudiants en mobilité internationale et des étudiants étrangers. Une analyse globale s’intéresse aux déterminants des migrations estudiantines vers les pays de l’OCDE. En utilisant des méthodes d’estimation présentes dans les travaux sur le commerce international (régressions de Poisson), il apparaît, en plus des déterminants traditionnels liés aux migrations de travailleurs, que la qualité de l’enseignement dans les pays de destinations soit un déterminant fort des migrations estudiantines. Par ailleurs, un effet réseau, par qualification, a été mis en évidence. Une analyse des déterminants appliquée au cas français confirme les résultats de l’étude précédente et met en évidence un effet réseau par âge ainsi qu’une forte sensibilité aux coûts supportés par les étudiants pendant leurs études (prix de l’immobilier…). Cette thèse évalue aussi les impacts macroéconomiques des migrations estudiantines sur l’économie française grâce à un modèle d’équilibre général calculable à générations imbriquées. Accueillir des étudiants internationaux pour les former représente un coût mais ce coût peut être compensé par un accroissement du stock de capital humain de l’économie se traduisant par un taux de croissance du PIB plus important. Néanmoins, l’ampleur des gains dépend de la taille des flux d’étudiants ainsi que de la part des étudiants formés en France qui intègrera le marché du travail français, une fois leurs études accomplies (taux de rétention). Les migrations estudiantines ont aussi un impact sur le financement du régime de retraite français en modifiant le ratio inactifs/actifs.

Marché du travail européen, politique européenne de mobilité du travail et contribution d’une politique migratoire européenne rénovée

/ Syed Hélène / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 18-12-2013
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Cette thèse propose une analyse de la mobilité intra-européenne des travailleurs citoyens européens et ressortissants de pays tiers en soulignant les enjeux de construction d’un marché du travail européen. L’opportunité d’une articulation entre politiques de mobilité intra-européenne des travailleurs et politique d’immigration communautarisée est étudiée. La première partie de cette thèse, à dominante analytique, permet de caractériser la situation européenne, ses systèmes et régimes de mobilité et de migration ainsi que les marchés du travail nationaux par rapport aux puissances mondiales actuelles. Ce travail est conduit avec un souci permanent de dépasser les données agrégées cachant des différences marquées entre Etats membres. L’éclairage critique dans la deuxième partie des politiques publiques européennes actuelles menées en matière de promotion de la mobilité intra-européenne des travailleurs permet de formuler des recommandations. La troisième partie propose d’étudier trois dimensions de la mobilité intra-européenne : l’étude dans un premier chapitre des déterminants d’un recrutement à l’étranger révèle que certaines caractéristiques propres à l’entreprise et à son secteur d’activité favorisent le recrutement à l’étranger, au-delà des caractéristiques du poste à pourvoir. La thèse montre dans un deuxième chapitre que la blue card européenne ne peut être efficace théoriquement en l’état du fait de l’absence de dimension européenne. Enfin, l’étude de la mobilité étudiante confirme le caractère cumulatif de la mobilité, son impact variable sur les performances académiques et sa polarisation sur les plus qualifiés.

The impact of spatial concentration on enterprise performance and location choice in Russia

/ Davidson Natalia / Université Lille1 - Sciences et Technologies, Уральский федеральный университет имени Первого Президента России Б. Н. Ельцина (Ekaterinbourg, Russie) / 09-12-2013
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Les données sur les firmes, les villes et les régions russes des années 1999-2008 sont utilisées pour analyser l’impact de l’agglomération et du potentiel de marché (PM) sur la productivité des firmes et leur choix de localisation. Le salaire, l’infrastructure de transport et le climat économique sont pris en compte. La motivation est de trouver les sources de développement des villes, dont les conditions initiales et la situation actuelle sont considérablement différentes. Les économies d’agglomération sont basées sur le partage, l’adéquation et l’apprentissage. Le Chapitre 3 montre que les économies d’urbanisation et de diversité ainsi que l’effet de PM sont positifs. Les économies de localisation ont la forme de U inversé dans la plupart des cas, mais elles sont positives pour les monovilles ; les économies d’urbanisation sont aussi importantes pour celles-ci. Le Chapitre 4 montre que les économies d’urbanisation résultant de la présence des firmes nationales et étrangères sont positives ; en même temps, les économies générées par les firmes étrangères sont plus importantes. Les économies de localisation qui proviennent des firmes nationales ont la forme de U inversé ; celles qui proviennent des firmes étrangères sont contradictoires. Le Chapitre 5 étudie le choix de localisation par les firmes parmi les villes. Les économies d’urbanisation ainsi que le PM ont l’impact positif sur un choix de localisation. Les économies de localisation gardent la forme de U inversé. Le choix de localisation par les firmes étrangères est plus influencé par l’agglomération, le PM et le climat économique que celui fait par les firmes nationales à cause des possibilités de choix plus grandes.

The relevance of monetary valuations of biodiversity for public decision making

/ Roy Loraine / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 03-12-2013
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
La recherche portant sur l’évaluation monétaire de l’environnement est en pleine essor, en particulier dans le domaine de la biodiversité dont la dégradation apparaît comme l’un des enjeux environnementaux iconiques aujourd’hui. Il est souvent fait recourt à la théorie néoclassique de la valeur économique et de l’évaluation monétaire pour estimer la valeur de la biodiversité, et ce malgré la profusion d’analyses critiques de la théorie en elle-même, mais aussi de son applicabilité à l’objet biodiversité. Cette thèse de doctorat tente d’identifier les principaux facteurs de pertinence des évaluations monétaires pour les décideurs publics. Cette pertinence dépendant de façon schématique du contenu des évaluations et de leur légitimité. Nous analysons comme premier facteur le pouvoir d’influence de l’unité monétaire et de l’Analyse Coûts Bénéfices, comme second facteur l’altération possible dans l’approche éthique de l’économie qu’implique le recours à l’évaluation monétaire (rendant probablement l’analyse fortement anthropocentrique et purement instrumentale), comme troisième facteur les choix méthodologiques liés à l’actualisation, et comme dernier facteur la complexité de la notion biodiversité et en particulier à la complexité de sa dimension fonctionnelle. Traiter de ces facteurs conduit à utiliser et justifier une littérature et recherche interdisciplinaires portant sur la biodiversité, et un effort constant de la part des économistes de clarifier la nature de leur approche à l’objet d’étude biodiversité lorsqu’ils la valorisent monétairement.

Pollution externalities : a source of endogenous business cycles

/ Desmarchelier David / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 15-10-2013
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Depuis l'article de Zhang (1999), un nombre croissant de contributions académiques s'attellent à explorer les canaux par lesquels la pollution peut être la source de cycles économiques endogènes. Nous sommes convaincus que cette ligne de recherche est d'une grande importance pour le décideur public car elle réconcilie ses impératifs de court terme avec le long terme qu'impose la préservation de l'environnement. C'est pourquoi, cette thèse se propose d'explorer de nouveaux canaux par lesquels la pollution peut induire l'apparition de cycles économiques endogènes. Les chapitres 1,2 et 3 se basent sur des résultats empiriques récents arguant que la pollution agit négativement sur la productivité du travail et sur l'offre de travail. Au travers de ces chapitres, nous montrons que de tels effets de la pollution peuvent conduire à l'apparition de cycles économiques, tant déterministes que stochastiques, au voisinage de l'état stationnaire. Le chapitre 4 se concentre sur l'étude du système de taxe verte existant dans la plupart des pays de l'OCDE. Nous montrons en particulier que sa régressivité par rapport aux revenus des ménages peut conduire à l'apparition d'équilibres à tâches solaires.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10