• 2 ressources ont été trouvées. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date Editeur Auteur Titre

Caractérisation des propriétés physiologiques associées aux cellules détachées de biofilms et étude des interactions aux interfaces entre bactéries et matériaux : cas de Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa

/ Khelissa Simon Oussama / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 18-12-2017
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
Le biofilm est à l’origine d’infections nosocomiales et d’intoxications alimentaires dans les secteurs alimentaire et hospitalier. Les bactéries structurées en biofilm peuvent se détacher et coloniser de nouvelles surfaces. Le risque microbiologique associé aux bactéries détachées de biofilm est peu étudié. Les travaux de thèse ont concerné, l’étude de l’effet des conditions de croissance sur les propriétés physicochimiques de surface de Staphylococcus aureus et Pseudomonas aeruginosa sous leurs formes détachées de biofilm et planctoniques, ainsi que leurs adhésion sur l'acier inoxydable (SS) et le polycarbonate (PC). Le pouvoir pathogène des deux populations bactériennes a été étudié. Les résultats ont montré que les conditions et le mode de croissance influencent les propriétés de surface et par conséquent l’adhésion de S. aureus et P. aeruginosa sur le SS et le PC. De plus, la température de croissance, le type de surface et l’âge physiologique des bactéries influencent significativement leur production des facteurs de virulence et leur cytotoxicité envers les cellules HeLa. Dans un deuxième temps, l'effet de température de croissance sur la résistance des cellules détachées de biofilm et planctoniques au chlorure de benzalkonium (BAC) a été évalué. Pour comprendre les mécanismes de résistance à l’échelle cellulaire, les lésions des membranes bactériennes associées au BAC ont été suivies par l’efflux des ions K+ intracellulaires. En outre, la fluidité membranaire de deux populations bactériennes a été caractérisée à travers l'étude de profils d'acides gras membranaires. Les résultats ont montré que la résistance au BAC dépend de la température et de l’état physiologique des bactéries.

Influence de la physico-chimie des poudres laitières et des conditions opératoires de dispersion sur la dynamique de réhydratation

/ Richard Bruno / Université Lille1 - Sciences et Technologies / 26-10-2012
Voir le résumé | Accéder à la ressource
Voir le résumé
L’analyse de la réhydratation de différentes poudres laitières de composition et de structure (granulée ou non) différentes a permis de montrer l’influence des différentes conditions opératoires sur la réhydratation, tant d’un point de vue opératoire (température ou vitesse d’agitation), que d’un point de vue conception (géométrie de l’agitateur). Cette étude à permis de mettre en évidence des relations de procédés permettant d’anticiper les temps de réhydratation nécessaires à la dissolution complète des poudres, de mieux comprendre les mécanismes de leur dissolution et les différentes étapes intervenant de l’insertion de la poudre jusqu’à la fin de la dissolution. En parallèle, l’étude des ultrasons à permis le développement d’outils permettant de prévoir l’aptitude d’une poudre à se réhydrater sur un test simple, rapide, et non destructif. Cette technique permet également de suivre le vieillissement d’une poudre, thématique non négligeable dans l’utilisation des poudres laitières et ayant fait l’objet d’une pré-étude. Enfin, la calorimétrie, technique à l’intérêt grandissant dans le domaine des poudres alimentaires, a également été utilisée dans le suivi de l’aptitude des poudres à se réhydrater plus ou moins rapidement et de leur vieillissement. Elle a montré ses limites quant à la réalisation du classement des poudres entre elles.

Cité Scientifique BP 30155 59653 VILLENEUVE D'ASCQ CEDEX Tél.:+33 (0)3 20 43 44 10